logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Finance

Mobile money : la Beac donne 3 mois aux opérateurs pour instaurer la restitution des fonds envoyés aux bénéficiaires erronés

Mobile money : la Beac donne 3 mois aux opérateurs pour instaurer la restitution des fonds envoyés aux bénéficiaires erronés

(Investir au Cameroun) - Bientôt dans la zone Cemac (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, Congo, Centrafrique et Tchad), les transferts de fonds et les paiements marchands via le mobile money à un bénéficiaire erroné pourront être restitués au client donneur d’ordre. Effet, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), dans une lettre circulaire signée le 24 novembre 2023, donne jusqu’au 31 mars 2024 aux prestataires de services de paiement instantané par téléphonie mobile, pour implémenter une solution ou une procédure de demande de restitution des transferts de fonds envoyés par erreur au mauvais destinataire. 

La Beac précise que la demande de restitution doit être introduite par le client donneur d’ordre dans les cinq minutes après débit de son compte et notification de l’exécution de son ordre. Cette demande de restitution peut également être introduite au-delà de ces cinq minutes. Mais, dans ce cas, les fonds du bénéficiaire pourraient être gelés, à moins que le solde du compte de celui-ci soit supérieur ou égal à la somme querellée.

Cette requête du client donneur d’ordre est par la suite communiquée au prestataire des services de paiement. « À la réception de la demande de restitution, le prestataire de service de paiement teneur de compte du bénéficiaire erroné doit, d’une part, automatiquement geler, immobiliser et rendre indisponible les fonds querellés et d’autre part, informer son client bénéficiaire de cette demande de restitution et du gel immédiat des fonds », indique la circulaire de la Beac. Cependant, le bénéficiaire des fonds querellés a la possibilité de contester la demande du client donneur d’ordre. Et dans ce cas, ce dernier doit engager des actions judiciaires pour obtenir la restitution des fonds querellés qui durant la procédure vont rester gelés.

Cette mesure est une innovation dans les transferts des fonds via le mobile money dans la zone Cemac. Car, jusqu’à présent, les opérateurs fournissant des services paiement par téléphonie mobile ne prévoyaient pas de service de restitution des fonds en cas d’erreur sur le destinataire ou sur son numéro lors de la transaction. Dès lors, les clients étaient obligés de contacter les bénéficiaires pour espérer récupérer le montant ou une partie du montant transféré.

« C’est vraiment une bonne chose, car, plusieurs fois, des clients ont transféré des sous aux mauvais destinataires et n’ont pas pu être remboursés. Car, ces personnes étaient pour la plupart de mauvaise foi », regrette Béatrice Mandeh, tenancière d’un call box à Douala. Les utilisateurs du mobile money attendent donc l’implémentation de cette mesure par les opérateurs de téléphonie mobile notamment.

SG

Lire aussi :

17-11-2023- Mobile Money : au moment de l’arrêt des activités de YUP Cameroun en 2022, plus de 96% des comptes étaient inactifs

15-11-2023- La Régionale Bank débarque sur le marché de la monnaie électronique avec Ananas Money

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev