logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Finance

Après Orange, MTN en passe d’être agréé comme établissement de paiement au Cameroun

Après Orange, MTN en passe d’être agréé comme établissement de paiement au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Après son concurrent Orange, l’opérateur des télécoms MTN est en passe de créer un établissement de paiement dédié aux transactions financières via le mobile au Cameroun. Dans une interview publiée le 11 août dans le quotidien à capitaux publics « Cameroon tribune », le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, révèle : « Orange Money Cameroun a récemment obtenu son agrément, et celui de MTN Mobile Money est en cours d’instruction la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) et à la Commission bancaire d’Afrique centrale [Cobac] ».

Ainsi, comme son prédécesseur, MTN va créer une filiale qui sera habilitée à fournir, de façon autonome, des services de paiement tels que les dépôts, transferts et retraits d’argent, les achats de crédits et forfaits téléphoniques, les paiements de factures, salaires, impôts et taxes, les collectes et remontées de fonds et la réception de transferts d’argent internationaux.

Jusqu’ici, MTN dispose juste d’une filiale dénommée « Mobile Money Corporation » qui est un prestataire de services de paiement dont la taille est plus petite avec un capital de 850 millions de FCFA. Si les institutions monétaires que sont la Cobac et la Beac donnent leur quitus à la demande d’agrément de MTN, la structure disposera d’une structure plus importante en termes de ressources et des services à délivrer.

Orange Cameroun revendique à lui tout seul 70% de parts de marché du mobile money, avec des transactions cumulées mensuelles d’un montant de 800 milliards de FCFA en 2020. Chez MTN, où cette large domination du marché revendiquée par Orange est prise avec beaucoup de pincettes, les responsables rappellent plutôt que MTN Mobile Money c’était 5,6 millions de clients actifs au 2e trimestre 2021, au moins 168 000 points de présence à travers le pays, dont 108 000 points marchands et 60 000 points de distribution.

Sylvain Andzongo

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev