logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Finance

La Cosumaf veut introduire des obligations vertes, sociales et durables à la Bvmac

La Cosumaf veut introduire des obligations vertes, sociales et durables à la Bvmac

(Investir au Cameroun) - La Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf) a exprimé, le 11 octobre à Douala, sa volonté d’introduire des obligations vertes, sociales et durables (GSS) à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac). « Ce sont des émissions d’obligations pour des projets répondant aux besoins environnementaux, sociaux des pays d’Afrique centrale », explique le président de la Cosumaf, Nagoum Yamassoum. Un guide a d’ailleurs déjà été élaboré à cet effet.

Les secteurs concernent sont entre autres : les énergies renouvelables, la prévention contre la pollution, la conservation de la biodiversité terrestre et aquatique, les transports propres (véhicules électriques ou hybrides), la gestion durable, les groupes vulnérables, les populations analphabètes, etc. Mais ces obligations GSS sont moins rémunérées que celles ordinaires même si elles permettent de financer des projets de développement durable. Ce qui protège la planète de la pollution et autres catastrophes.

Seulement, au cours de la présentation du projet, le vice-gouverneur à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a demandé si le marché de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) était prêt pour accueillir ce type d’obligation ? Dieudonné Evou Mekou a fait remarquer que ce sont surtout les investisseurs internationaux qui sont intéressés par ces questions. Or, si les émissions se font en monnaie locale le défi à surmonter sera d’intéresser les investisseurs locaux.

« L’Etat peut décider de mettre des incitations pour intéresser les opérateurs locaux. Au Maroc, c’est dans davantage des investisseurs institutionnels qui émettent ce type d’obligations. Il y a un appétit local. Peut-être avec la promotion de la finance verte les gens pourraient être intéressés dans la Cemac », a déclaré, en guise de réponse, un membre la délégation marocaine venue prendre part aux travaux.

Pour sa part, vice-président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac), Marcel Ondele, a indiqué que cette institution est intéressée par ces d’obligations d’autant plus qu’elle est émettrice des obligations « bleues », relatives aux projets de conservation du bassin du Congo.

Ce projet d’introduction des obligations GSS à la Bvmac par le régulateur intervient dans un contexte où la culture boursière est encore embryonnaire dans la sous-région. Au point où, le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), qui a tenu une session par visioconférence le 3 juillet 2020, a invité les États retardataires, qui n’ont pas encore fait parvenir la liste des entreprises publiques à introduire en bourse, à le faire « dans les meilleurs délais ».

Sylvain Andzongo

l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...
au-cameroun-mtn-s-associe-a-la-huawei-ict-competition-pour-promouvoir-les-jeunes-talents-dans-les-tic
Après l’étape de Yaoundé, la capitale, la filiale au Cameroun de l’équipementier chinois Huawei a procédé, le 20 octobre 2021 dans les locaux de l’Ecole...
exportations-grace-a-un-coup-de-pouce-de-fairtrade-la-php-vendra-sa-banane-un-peu-plus-chere-des-janvier-2022
A compter du mois de janvier 2022, les acheteurs de la banane produite au Cameroun par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev