logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Finance

50 entreprises et établissements publics du Cameroun ont affiché une perte globale de 59,5 milliards de FCFA en 2019

50 entreprises et établissements publics du Cameroun ont affiché une perte globale de 59,5 milliards de FCFA en 2019

(Investir au Cameroun) - Dans son rapport sur les entreprises publiques du Cameroun en 2019, la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR) révèle que les 50 entités dont les performances ont été analysées affichent un résultat net global de -59,5 milliards de FCFA. Cet indicateur se dégrade davantage par rapport à l’année 2018, au cours de laquelle les pertes de ces entreprises en fin d’exercice culminaient à seulement 56,5 milliards, contre 70 milliards de FCFA en 2017, souligne la CTR.

À en croire la CTR, les plus grosses pertes ont été enregistrées dans les secteurs combinés « hydrocarbures, eau et électricité » et « industrie et commerce ». Sur le segment « hydrocarbures, eau et électricité » (EDC, Sonatrel, Arsel, AER, CSPH, SCDP et Sonara), apprend-on, les entreprises ont enregistré une perte sèche de 96 milliards de FCFA en 2019. Cette contreperformance est portée par la Société nationale de raffinage (Sonara), que l’incendie de mai 2019 a, à ce jour, cantonné aux importations de produits pétroliers finis.

À côté de ce secteur, les entreprises et établissements publics rassemblés au sein du secteur « industrie et commerce » (Cicam, Magzi et CHC Hilton) affichent une perte cumulée de 28 milliards de FCFA en 2019, selon les pointages de la CTR. Ce secteur doit principalement sa méforme aux difficultés de la Cotonnière industrielle du Cameroun (Cicam), qui est à bout de souffle sur le marché local du textile, à cause de la concurrence des produits chinois et ouest-africains.

Endettement abyssal

En dehors de ces contreperformances, l’on note tout de même des embellies, notamment dans le secteur « santé, emploi, sécurité sociale et recherche scientifique ». Sur ce segment, le résultat net des entreprises est non seulement positif, mais aussi, et surtout le plus reluisant de tous.

En effet, ce secteur enregistre un bénéfice net de 74 milliards de FCFA en 2019, en raison principalement, apprend-on, de la robustesse des performances de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), le fonds de pension du Cameroun, dont les états financiers ont été pris en compte dans le rapport 2019 de la CTR.

Pour rappel, les entreprises publiques au Cameroun produisent généralement de « piètres résultats », selon une analyse du Fonds monétaire international (FMI). En plus de ne pas procurer de dividendes à l’État-actionnaire, et de vivre pour la plupart sur des subventions qui représentent 1% du PIB du pays, selon le ministère des Finances, nombre de ces entreprises affichent un endettement abyssal (2 624,4 milliards FCFA pour 37 entreprises en 2017, NDLR), qui constitue un véritable risque budgétaire pour le Trésor public, selon diverses analyses officielles.

Afin d’inverser cette tendance, le gouvernement invoque depuis quelques années la suspension des subventions et l’orientation des entreprises publiques vers des prêts non souverains des partenaires financiers et établissements de crédit, dont le corollaire est l’amélioration de la performance et de la compétitivité.  

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

14-07-2020 - Pour soulager le Trésor, le Cameroun projette d’orienter les entreprises publiques vers des prêts non souverains

21-10-2019- Avec une dette de 2624 milliards de FCFA en 2017, les entreprises publiques fragilisent l’équilibre budgétaire du Cameroun

paul-k-fokam-les-pays-africains-sont-les-mieux-places-pour-avoir-une-monnaie-reconnue-sur-le-plan-international
L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif et engagé milliardaire camerounais, Paul K. Fokam, a...
au-cameroun-malgre-l-intensification-des-pluies-les-prix-du-cacao-caracolent-toujours-a-plus-de-1000-fcfa
Ce 6 mai 2021, le kilogramme de fèves de cacao était cédé dans les bassins de production du Cameroun entre 1025 et 1075 FCFA, selon la compilation...
plus-de-1000-pieces-de-nattes-de-contrebande-d-origine-asiatique-saisies-au-cameroun
Les éléments de la douane camerounaise ont saisi, ce 6 mai 2021 dans la localité de Dembo, située dans la région du Nord, un lot de 1080 pièces de nattes...
pour-reduire-les-delestages-le-cameroun-veut-installer-30-mw-de-solaire-modulaire-et-mobile-dans-le-septentrion-en-2021
Afin de soulager les ménages et entreprises des régions septentrionales du Cameroun, qui vivent des délestages sans précédent depuis plusieurs mois, en...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev