logoIC
Yaoundé - 19 avril 2021 -
Finance

Les souscripteurs de l’emprunt obligataire 2018 du crédit-bailleur Alios Finance Cameroun passent à nouveau à la caisse

Les souscripteurs de l’emprunt obligataire 2018 du crédit-bailleur Alios Finance Cameroun passent à nouveau à la caisse

(Investir au Cameroun) - Le crédit bailleur Alios Finances Cameroun, émetteur de la valeur « Alios 5,75% Net 2018-2023 », va procéder le 19 mars 2021 au remboursement partiel du capital de cet emprunt, à hauteur de 444,4 millions de FCFA, et à la mise en paiement des intérêts pour un montant de 76,6 millions de FCFA, soit 521 millions de FCFA au total. C’est ce qu’indique un communiqué signé le 15 mars 2021 par le directeur général de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac), le Camerounais Jean Claude Ngbwa.

« Le coupon brut à percevoir par obligation s’élève à 651,38 FCFA (soit 555,55 FCFA au titre de l’amortissement du principal et 95,83 FCFA pour les intérêts). Les opérations d’encaissement débuteront le lundi 22 mars 2021 auprès des guichets des sociétés de Bourse », informe le DG de la Bvmac, qui invite le public et les intervenants du marché à se rapprocher de ses services au cas où ils voudraient en savoir davantage.

Ces paiements viennent s’ajouter à ceux effectués par le crédit-bailleur le 19 juin 2020. A cette occasion, Alios Finances Cameroun avait mis à la disposition du dépositaire central de la bourse unifiée de l’Afrique centrale la rondelette somme de 539 millions de FCFA. Une enveloppe représentant l’amortissement (444 millions de FCFA) du principal de son emprunt obligataire de 2018 et les intérêts générés d’un montant d’un peu plus de 95 millions de FCFA.

Au lendemain de cette nouvelle opération de remboursement de son emprunt de 2018, Alios Finances Cameroun aura, en l’espace d’un an, remboursé la somme d’un peu plus d’un milliard de FCFA (intérêts compris) sur les 8 milliards de FCFA levés sur le marché financier camerounais (Douala Stock Exchange), qui a par la suite fusionné avec l’ex-Bvmac basée à Libreville, au Gabon.

Joseph Roland Djotié

le-gicam-et-les-banques-veulent-un-assouplissement-de-la-reglementation-des-changes-en-vigueur-dans-la-cemac
La nouvelle règlementation des changes dans la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) a fait l’objet d’un échange, le...
le-document-annexe-de-la-loi-de-finances-2021-qui-passe-au-scanner-la-situation-de-la-remuneration-des-agents-publics-divise-l-administration-publique-en-11-sous-secteurs-se-partageant-les-340-987-emplois-publics-pour-lesquels-l-etat-a-debourse-80
Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), l’organe en charge de la gestion de la dette publique au Cameroun, le volume global de la dette intérieure...
les-impayes-des-etats-fragilisent-financierement-la-commission-des-forets-d-afrique-centrale
Le Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) s’est réuni le 15 avril 2021, sous la présidence du ministre camerounais...
transfert-des-competences-huawei-etend-son-reseau-de-partenaires-au-cameroun-a-l-institut-africain-d-informatique
La filiale au Cameroun de l’équipementier chinois des télécoms Huawei a organisé le 14 avril 2021, sur le Campus de l’Institut africain d’informatique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev