logoIC
Yaoundé - 02 juillet 2022 -
Finance

Emprunt obligataire 2022 : le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de FCFA sollicités

Emprunt obligataire 2022 : le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de FCFA sollicités

(Investir au Cameroun) - Le 16 mai 2022 à Libreville, la capitale gabonaise, à l’occasion du lancement du road-show de l’emprunt obligataire de l’État du Cameroun, qui vise à lever 200 milliards de FCFA sur le marché financier sous-régional, le ministre des Finances, Louis Paul Motazé, a été plus que clair. « Nous sommes demandeurs de beaucoup d’argent », a-t-il répondu à la question de savoir si le gouvernement camerounais est disposé à demander une surallocation des ressources auprès du régulateur, au cas où les souscriptions de l’emprunt obligataire en cours dépasseraient les 200 milliards de FCFA sollicités.

« Si je suis devant vous, c’est parce que j’en veux un peu plus. Les besoins sont énormes (…) Nous préparons en ce moment une loi de finances rectificative, à cause de l’impact considérable de la crise ukrainienne (…) Au Cameroun, avec la hausse des prix du pétrole, nous enregistrons un manque-à-gagner de plus de 600 milliards de FCFA parce que nous continuons de subventionner la consommation des produits pétroliers à la pompe, pour éviter une augmentation des prix. Si nous obtenons 600 milliards de FCFA, cela nous permet déjà de payer ces manque-à-gagner », a déclaré Louis Paul Motazé.

Face à cet engouement du gouvernement pour d’éventuelles ressources supplémentaires à engranger dans le cadre de ce nouvel emprunt par appel public à l’épargne, le chiffre de 300 milliards de FCFA a circulé dans les coulisses du road-show, comme seuil à franchir par le consortium d’arrangeurs pour prétendre avoir accompli sa mission. Pour rappel, dans le cadre de cette opération, les arrangeurs ont déjà garanti à l’État du Cameroun une prise ferme de 180,5 milliards de FCFA. Leur ambition est désormais d’aller bien au-delà des 19,5 milliards de FCFA restants, en boostant les souscriptions.

Augmentation de l’enveloppe budgétaire

L’appel de fonds lancé le 16 mai 2022 à Libreville par le ministre camerounais des Finances donne quelques pistes sur le contenu de la loi de finances rectificative en cours de finalisation. Eu égard aux besoins énormes de financements évoqués par Louis Paul Motazé, le collectif budgétaire en cours de finalisation devrait logiquement consacrer une hausse du seuil d’endettement autorisé. De ce point de vue, le volume de titres publics à émettre en 2022 devrait désormais dépasser les 350 milliards de FCFA initiaux.

Par voie de conséquence, l’enveloppe budgétaire initiale (5 599,7 milliards de FCFA) devrait davantage s’épaissir. Ceci, compte tenu non seulement de la hausse envisagée du seuil d’endettement, mais surtout « l’augmentation imprévue des dépenses des personnels de l’État au titre de l’année 2022 », comme l’a reconnu le secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh, dans une lettre adressée le 21 mars 2022 à son homologue des services du Premier ministre, au sujet du collectif budgétaire sus-évoqué.

L’augmentation « imprévue » des dépenses des personnels, dont parle le SGPR, est liée au fait que le chef de l’État a prescrit, début mars 2022, un déblocage de plusieurs milliards de FCFA pour satisfaire les revendications des enseignants, qui avaient alors initié un mouvement de grève générale, sous la bannière du mouvement « On a trop souffert » (OTS). Ces dépenses supplémentaires de l’État ont gonflé la masse salariale de l’État, fixée dans la loi de finances 2022 à 1 138,49 milliards de FCFA, soit plus de 1/5 e du budget global du pays.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

31-03-2022-Carburants : le maintien des prix à la pompe pourrait coûter 672 milliards de FCFA à l’État du Cameroun en 2022

24-03-2022 - Le Cameroun envisage la révision du budget 2022 du fait d’une augmentation imprévue des dépenses du personnel de l’État

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev