logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Finance

Cotisations sociales : les employeurs doivent 217 milliards de FCFA à la CNPS au 1er semestre 2021

Cotisations sociales : les employeurs doivent 217 milliards de FCFA à la CNPS au 1er semestre 2021

(Investir au Cameroun) - Selon les données rendues disponibles par le conseil d’administration de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), l’organisme public en charge de la sécurité sociale au Cameroun, les arriérés de cotisations sociales des employeurs s’élèvent à 217 milliards de FCFA au premier semestre 2021.

« Les créances exigibles aux employeurs s’élèvent à 217 milliards de francs, dont plus de 60 milliards pour les collectivités territoriales décentralisées, projets et établissements publics administratifs et 44 milliards pour les employeurs suspendus et radiés du fichier », renseigne le conseil d’administration. Le reste des créanciers se recrute dans le secteur privé.

Ces cotisations sociales non reversées ont augmenté de 15,4 milliards de FCFA en l’espace de 10 mois. Car, au 31 août 2020, la CNPS, elle-même, évaluait le volume de ces créances sociales à 201,6 milliards de FCFA. Ce qui correspond à une hausse mensuelle moyenne de 1,54 milliard de FCFA. « Aujourd’hui, la situation s’est tellement dégradée que seulement le quart d’entreprises sont en règle », affirme la CNPS.

Cette situation entraîne plusieurs conséquences, dont « la non-prise en charge des assurés sociaux rattachés aux employeurs débiteurs », selon l'organisme social. À cause de ces cotisations non payées, indique la CNPS, quasiment 16 000 assurés sociaux ne peuvent pas être pris en charge.

Pour le recouvrement de ses créances, la CNPS multiplie des initiatives. Aujourd’hui, l’organisme menace de faire retirer le passeport ou rejeter la demande de passeport des employeurs débiteurs conformément à l’article 7 du décret présidentiel du 17 juin 2021 fixant les conditions d’établissement de ce titre de transport.

Sylvain Andzongo

Lire aussi :

05-08-2021-Au Cameroun, les employeurs pas à jour de leurs cotisations sociales risquent désormais un retrait ou refus de passeport

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev