logoIC
Yaoundé - 25 février 2020 -
Finance

Au 1er trimestre 2020, le Cameroun prévoit une émission record de 305 milliards de FCFA de titres publics sur le marché de la Beac

Au 1er trimestre 2020, le Cameroun prévoit une émission record de 305 milliards de FCFA de titres publics sur le marché de la Beac

(Investir au Cameroun) - Entre janvier et mars 2020, le Trésor public camerounais ambitionne de lever une enveloppe globale de 305 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), la banque centrale commune aux six pays de la Cemac.

 Ce sera le trimestre le plus dynamique pour ce pays, depuis la création du marché des titres de la Beac en 2011. En effet, par le passé, le Cameroun, principal animateur de ce marché, s’est toujours contenté des enveloppes dépassant rarement 300 milliards de FCFA par an, soit en moyenne 75 milliards par trimestre.

Selon le calendrier prévisionnel transmis à cet institut d’émission par le gouvernement camerounais, 80 milliards de FCFA seront mobilisés au cours du mois de janvier courant. Cette levée de fonds se fera au moyen de deux émissions de bons du Trésor assimilables (BTA) à 26 semaines de maturité, pour respectivement 20 et 50 milliards de FCFA, puis une émission de BTA à 52 semaines (10 milliards FCFA).

 En février 2020, il est prévu deux émissions de BTA à 26 et 52 semaines, pour tenter de mobiliser 20 milliards de FCFA dans chacun des cas. Le 20 février 2020, le Trésor public camerounais annoncera le lancement de sa première émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA) de l’année, d’une maturité de 5 ans. Grâce à cette opération, le Cameroun entend lever une enveloppe de 75 milliards de FCFA auprès des investisseurs actifs sur le marché monétaire.

 Deux opérations d’émissions de BTA à 26 et 52 semaines sont prévues en mars 2020, pour une enveloppe de 40 milliards de FCFA, à raison de 20 milliards par opération. Le 5 mars, le Cameroun essayera de mobiliser 50 milliards de FCFA par émission d’OTA à 3 ans de maturité. Une opération similaire est prévue le 19 mars, pour une enveloppe de 20 milliards de FCFA, cette fois-ci au moyen d’OTA à 7 ans de maturité.

 Pour rappel, depuis fin 2018, la liquidité sur le marché monétaire de la Cemac oscille entre 950 et 1100 milliards de FCFA, selon le directeur de la trésorerie à la direction générale du Trésor du ministère des Finances, Samuel Tela. Frappés de plein fouet par la chute des cours du pétrole à la fin de l’année 2015, les États de la Cemac se ruent de plus en plus sur ce marché, à la recherche des fonds pour financer une partie des déficits budgétaires consécutifs à la baisse des recettes pétrolières.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

22-01-2020 - Attiré par une épargne d’environ 4000 milliards de FCFA, le Cameroun lèvera de plus en plus de fonds sur le marché local  

la-nouvelle-unite-en-charge-du-transport-de-la-fibre-optique-au-cameroun-va-rester-sous-le-controle-de-camtel
Dans une série de tweets, le ministre de Poste et Télécommunications (Minpostel) apporte des précisions sur les réformes envisagées au sein de...
la-moitie-des-occupants-des-logements-sociaux-de-mbanga-bakoko-a-douala-n-ont-pas-de-contrat-avec-la-sic
Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société...
louis-paul-motaze-enjoint-au-cenadi-de-mettre-fin-aux-faux-salaires-faux-avancements-et-fausses-pensions
Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables...
daniel-ona-ondo-les-pays-de-la-cemac-trainent-un-deficit-alimentaire-d-environ-2000-milliards-de-fcfa-par-an
Le 20 février à Douala, en ouvrant les travaux du Comité régional de l’Origine, qui permet d’identifier les produits pouvant bénéficier de la...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev