logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Finance

Covid-19 : le Cameroun formalise la garantie de 200 milliards FCFA pour les prêts bancaires accordés aux entreprises

Covid-19 : le Cameroun formalise la garantie de 200 milliards FCFA pour les prêts bancaires accordés aux entreprises

(Investir au Cameroun) - Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé, a signé, le 22 juillet 2021, avec l’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam) et l’Association nationale des établissements de microfinance du Cameroun (Anencam), une convention de garantie d’un montant de 200 milliards de FCFA pour les prêts bancaires intérieurs au profit des entreprises publiques et privées impactées par la pandémie à coronavirus. Cette garantie, prévue par la loi des finances 2021, permet de faciliter l’obtention des prêts par les entreprises publiques et privées impactées par la pandémie du Coronavirus, apprend-on. 70% du montant global (soit 140 milliards FCFA) sera réservé aux entreprises privées et 30% (soit 60 milliards de FCFA) à celles du public.

Concrètement, la garantie souveraine couvrira une partie du prêt : 50% au plus pour les grandes entreprises et 70% pour les petites et moyennes entreprises (PME). « Une disposition a été prévue pour donner la possibilité d’ajuster ces plafonds à la hausse (jusqu’à 80%) pour les entreprises opérant dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest (en proie à une crise socio-politique depuis fin 2016) », a indiqué le secrétaire général du ministère des Finances, Gilbert Didier Edoa. Elle sera prioritairement accordée aux entreprises opérant dans les secteurs retenus par la Stratégie nationale de développement (SND30). Il s'agit notamment de l’énergie ; des services financiers ; de l’agro-industrie ; du numérique ; des filières forêt-bois, textile-confection-cuir, mines-métallurgie-sidérurgie, hydrocarbures-pétrochimie-raffinage, chimie-pharmacie ; constructions ; services.

« La facilité mise en œuvre par l’État du Cameroun, à travers une garantie de portefeuille, se veut un instrument utile pour faire repartir les entreprises impactées par la crise sanitaire, soit en couvrant leurs besoins en fonds de roulement, soit en appuyant leurs programmes d’immobilisations corporelles. Elle vise également à donner une impulsion vigoureuse pour la relance de notre économie sur le long terme », explique le ministre Motazé.

BRM

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev