logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Finance

La SRC met en vente les immeubles des débiteurs de trois banques liquidées pour recouvrer l’argent de l’État

La SRC met en vente les immeubles des débiteurs de trois banques liquidées pour recouvrer l’argent de l’État

(Investir au Cameroun) - La Société de recouvrement des créances du Cameroun (SRC) annonce mis en vente des immeubles des débiteurs de la Banque internationale pour l’Afrique occidentale, branche du Cameroun (Biaoc) ; la Banque camerounaise de développement (BCD) et la Société camerounaise de banque (SCB). Ces biens ont été saisis lors de la liquidation de ces banques pionnières de son portefeuille.  

Contrairement aux précédentes fois, la SRC a lancé d’un coup la vente publique d’une dizaine d’immeubles urbains bâtis et non bâtis dont les superficies sont comprises entre 500 et plus de 1 000 m2. L’opération qui se déroule dans différentes localités du Cameroun (Ngaoundéré, Yaoundé, Dschang, Douala…) vise à recouvrer les ressources publiques investies dans les liquidations, soit plus de 90 milliards de FCFA redistribués aux créanciers desdites banques.

Créée le 18 août 1989, la SRC, placée sous la tutelle du ministère des Finances (Minfi), avait pour but originel, la reprise des actifs et du passif de la SCB non repris par la Société commerciale de banque-Crédit lyonnais Cameroun et le recouvrement contre rémunération des créances douteuses ou contentieuses détenues par les institutions financières publiques. Le champ d’action de la Société s’est élargi en janvier 1991. Un décret présidentiel lui a permis de se charger de la liquidation à l’amiable des actifs et du passif de tout établissement public de crédit qui lui est confié par le Minfi. Désormais même des structures privées peuvent faire appel aux services de la SRC.

L’État du Cameroun a donné mandat, début 2022, à la SRC de recouvrer des créances compromises d’un montant de 40,33 milliards de FCFA de la National Financial Credit (NFC Bank), une ancienne banque privée désormais contrôlée par des capitaux publics. La même mission lui a été confiée pour la Commercial Bank of Cameroun (CBC), elle aussi une ancienne banque privée recapitalisée par des fonds publics et dont les créances douteuses sont évaluées par l’État à 60,137 milliards de FCFA.

S.A.

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev