logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Finance

À travers le groupe Afriland, le Camerounais P. K. Fokam contrôle 10% des actifs de la Banque d’investissements de Guinée

À travers le groupe Afriland, le Camerounais P. K. Fokam contrôle 10% des actifs de la Banque d’investissements de Guinée

(Investir au Cameroun) - Le chef de l’État guinéen, Alpha Condé, a officiellement inauguré le 21 novembre 2020 à Conakry, la Banque nationale d’investissements de Guinée (BNIG). Cette institution bancaire sur laquelle le président guinéen jette son dévolu pour accélérer le développement de son pays a été mise en place grâce à l’appui technique d’Afriland First Group, apprend-on officiellement.

La holding de droit suisse, contrôlée par le milliardaire camerounais Paul Kammogne Fokam, a notamment « géré toutes les opérations de conception, étude, montage, agrément, recrutement, formation, démarrage et opérationnalisation de la BNIG », souffle une source proche du dossier. Afriland First Group continuera d’ailleurs à accompagner le développement de cette nouvelle banque.

De ce point de vue, le poste de président du Conseil d’administration (PCA) de la BNIG a été confié au patron du groupe Afriland. À travers Afriland First Bank Guinée, le banquier camerounais contrôle par ailleurs 10% du capital de la banque, contre 90% pour l’État guinéen. Le poste de secrétaire du Conseil d’administration a également été attribué au Camerounais Guy Laurent Fondjo, l’administrateur directeur général de la filiale guinéenne d’Afriland First Bank, par ailleurs conseiller économique du président Alpha Condé.

« Depuis 1958, la Guinée a développé une politique panafricaine dont nous sommes fiers. Ceux qui ne le savent pas peuvent se demander pourquoi une Banque nationale d’investissements de Guinée est dirigée par un Camerounais (…) Nous restons dans cette politique panafricaine. Dr Fokam a apporté le modèle MC2-MUFFA (réseau d’établissements de microfinance, NDLR) en Guinée. Il a déployé ce modèle qui a eu du succès. Je me félicite de ce qui a été fait. Cependant, les MUFFA et les MC2 ne peuvent aider que les petits producteurs. Or, notre ambition est de produire ce que nous consommons et de consommer ce que nous produisons (…) La Banque nationale d’investissements de Guinée a été créée pour effectuer, par des moyens appropriés, la mobilisation, la fixation et l’orientation de l’épargne nationale pour soutenir les opérations d’investissement dans les domaines suivants : industriels, agricoles, artisanaux et commerciaux », a indiqué Alpha Condé. Avec le concours de cette banque, il ambitionne de faire de son pays un « exportateur de riz dans 2 ans ».

Dotée d’un capital de 100 milliards de francs guinéens, « la BNIG va mettre en place un système d’agropole qui intègre la production agricole, la transformation et la distribution. Ce qui veut dire que vous n’aurez plus peur de produire parce que vous aurez nécessairement un marché où écouler vos productions. Pour atteindre l’objectif fixé par le gouvernement, il faudra en plus des agropoles, développer des pôles industriels spécialement protégés par l’État », confie Paul Kammogne Fokam, PCA de la nouvelle banque, présentée comme le bras séculier pour le développement socio-économique de la Guinée.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

22-04-2019 -   Le Camerounais Afriland First Bank s’associe au Pnud pour accroître les financements en faveur des personnes vulnérables en Guinée Conakry  

le-turc-karpowership-propose-au-cameroun-la-production-de-300-mw-d-electricite-dans-un-bateau-au-port-de-douala
Le 25 janvier 2021, une délégation de la société turque Karpowership a été reçue par le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute. De bonnes...
conforte-par-les-paiements-de-l-etat-l-electricien-eneo-leve-100-milliards-de-fcfa-aupres-de-huit-banques-locales
Concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun jusqu’en 2031, Eneo, entreprise contrôlée par le fonds d’investissement britannique Actis,...
le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...
les-financements-concessionnels-representent-66-du-portefeuille-de-la-banque-mondiale-au-cameroun
A l’occasion d’une signature de convention relative au développement de la région du lac Tchad, le ministre en charge de l’Économie (Minepat) a fait le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev