logoIC
Yaoundé - 09 février 2023 -
Finance

La Beac relève de nouveau deux de ses taux directeurs, pour tenter de juguler l’inflation annoncée à 5,2% à fin 2022

La Beac relève de nouveau deux de ses taux directeurs, pour tenter de juguler l’inflation annoncée à 5,2% à fin 2022

(Investir au Cameroun) - Au cours de la 3e session de son Comité de politique monétaire (CPM) de l’année 2022, tenue ce 26 septembre 2022 à Yaoundé, la capitale camerounaise, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission commun aux six États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), a une nouvelle fois revu à la hausse deux de ses principaux taux directeurs.

Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) passe de 4% à 4,5%. Cette rémunération perçue par la banque centrale pour fournir de la liquidité aux banques commerciales augmente ainsi de 0,5 point. Le taux de la facilité de prêt marginal, qui est la rémunération de la banque centrale lorsqu’elle fournit de la liquidité aux banques commerciales pour une durée n’excédant pas 24 heures, passe de 5,75% à 6,25%. Ce qui révèle une augmentation de 0,5 point également. C’est la 2e augmentation de ces instruments par la Beac depuis le début de l’année 2022, après celle survenue le 28 mars dernier.

Grâce au relèvement de ces taux directeurs, la Beac veut rendre le refinancement auprès de la banque centrale plus coûteux pour les banques commerciales. La banque centrale espère que cela va se répercuter sur le coût du crédit bancaire et restreindre son accès. Ce qui devrait réduire la création monétaire dans l’espace Cemac, souvent à l’origine de la hausse généralisée des prix (inflation) que la Beac entend ainsi combattre.

En effet, selon les projections du CPM, le taux d’inflation dans la zone Cemac est annoncé à 5,2% à la fin de l’année 2022 (après 4,2% à fin septembre 2022), soit 2,2% de plus que le seuil de 3% admis par les critères de surveillance multilatérale de la Cemac.

BRM

Lire aussi :

12-04-2022 - La Beac durcit sa politique monétaire en accélérant la réduction de la liquidité dans les banques de la Cemac

29-03-2022 - Face à la hausse de l’inflation, la Beac tente de réduire l’accès aux crédits bancaires en relevant ses taux directeurs

transport-urbain-le-gouvernement-promet-une-augmentation-de-50-fcfa-des-tarifs-du-taxi-au-cameroun
Dans les prochains jours, les tarifs du transport urbain devraient connaître une augmentation de 50 FCFA au Cameroun. C’est la principale décision...
transport-urbain-les-activites-de-yango-suspendues-au-cameroun
Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, vient de suspendre les activités de transport urbain de personnes via la plateforme...
eau-potable-l-arret-de-l-usine-d-akomnyada-accentue-les-perturbations-d-approvisionnement-a-yaounde
Ce 8 février 2023, les robinets sont secs dans de nombreux quartiers de Yaoundé. L’arrêt de la station de production d’Akomnyada a empiré les...
bois-et-hydrocarbures-font-baisser-les-exportations-1-au-cameroun-au-2e-trimestre-2022-ins
Au cours du 2e trimestre 2022, le volume des exportations du Cameroun a diminué de 1% en glissement annuel. Selon le rapport des Comptes...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev