logoIC
Yaoundé - 06 octobre 2022 -
Finance

Le Camerounais Alain Nkontchou lance un Fonds d’investissement de plus de 120 milliards de FCfa dédié à l’Afrique

Le Camerounais Alain Nkontchou lance un Fonds d’investissement de plus de 120 milliards de FCfa dédié à l’Afrique

(Investir au Cameroun) - Enko Capital, la société de gestion d’actifs spécialisée dans l’investissement en Afrique, co-fondée par les financiers camerounais Alain et Cyrille Nkontchou, a annoncé ce 28 mars 2017 à Londres, le lancement d’Enko Africa Debt Fund (EADF). Il s’agit d’un fonds de dette dédié à l’Afrique, avec 200 millions de dollars (plus de 120 milliards de francs Cfa) d’actifs sous gestion.

Ce fonds, apprend-on officiellement, « investira uniquement dans de la dette souveraine ou d’entreprise, libellée en monnaie locale ou en dollars US et à travers toute l’Afrique, à l’exception de l’Afrique du Sud ». « Nous sommes très heureux d’élargir notre gamme de produits d’investissements spécialisés sur l’Afrique, qui donnera aux investisseurs la possibilité de profiter des rendements élevés actuellement disponibles sur les marchés africains. Le lancement de EADF représente une étape décisive dans l’ambition du groupe Enko Capital de devenir le leader africain de la gestion d’actifs », a commenté Alain Nkontchou, associé gérant d’Enko Capital.

EADF est lancé dans un contexte où les Etats africains et les entreprises du continent ont de plus en plus besoin de financements pour leurs investissements, comme en témoigne le nombre d’emprunts obligataires lancés par les gouvernements et les appels publics à vente d’actions qui ont cours sur le continent depuis quelques années.

En plus d’offrir aux Etats et aux entreprises du continent africain une nouvelle opportunité d’obtenir des financements, EADF permet surtout à Enko Capital de diversifier sa gamme de produits, après Enko Africa Private Equity (EAPEF), qui permet d’investir « dans des entreprises de tailles moyennes susceptibles d’être listées dans les bourses locales quelques années après l’investissement » ; et Enko Opportunity Growth (EOGF), un fonds cette fois-ci dédié aux investissements dans les marchés des actions à travers l’Afrique hors Afrique du Sud.

Brice R. Mbodiam 

Lire aussi:

22-02-2016 - Enko Capital du Camerounais Cyrille Nkontchou clôture un fonds de 45 milliards FCfa pour investir en Afrique

25-04-2016 - Enko Education Investments du financier camerounais Cyrille Nkontchou prend pied en Côte d’Ivoire

03-03-2015 - Le financier camerounais Cyrille Nkontchou investit dans le secteur des assurances en Zambie

l-investissement-public-chute-de-12-4-au-cameroun-a-fin-mars-2022-en-glissement-trimestre
Selon le rapport sur les Comptes nationaux du Cameroun au premier trimestre 2022, que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS),...
la-snh-cherche-un-partenaire-pour-exploiter-un-champ-petrolier-onshore-dans-le-bassin-douala-kribi-campo
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel international de préqualification des sociétés pétrolières dans la perspective de...
le-cameroun-et-le-gabon-concentrent-74-6-des-credits-accordes-par-les-banques-de-la-cemac-a-fin-mars-2022
Selon les données compilées par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon,...
electricite-comment-l-incendie-du-poste-de-logbaba-menace-d-embraser-le-secteur-de-la-metallurgie-au-cameroun
Le 20 septembre 2022, peu avant 18h, un incendie s’est déclaré sur le réseau de transport d’électricité, notamment au poste de transformation de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev