logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Finance

Cemac : un financement de la BAD de près de 2 milliards de FCFA pour booster le secteur financier

Cemac : un financement de la BAD de près de 2 milliards de FCFA pour booster le secteur financier

(Investir au Cameroun) - Le 29 juin 2021, le groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le financement du Projet régional d’appui à l’approfondissement du secteur financier dans la zone Cemac, espace communautaire constitué du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la RCA, du Tchad et de la Guinée équatoriale. Doté d’un montant de 3,6 millions de dollars US, soit près de 2 milliards de FCFA, ce projet fait partie du pilier 2 de « la politique monétaire et le secteur financier » du Programme de réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac).

« Dans un contexte de relance post-Covid-19 des économies de la région et d’endettement public extérieur, le projet vise à aider les pays de la Cemac à mobiliser davantage l’épargne domestique, cruciale pour assurer un financement harmonieux des besoins de l’économie réelle et réduire la vulnérabilité économique des États », explique la BAD dans un communiqué officiel publié le 29 juin 2021.

Concrètement, à travers dix réformes majeures à conduire dans le secteur financier de la Cemac, le projet financé par la BAD permettra de renforcer la transparence bancaire et la performance du marché financier unifié, à travers la mobilisation des ressources et l’accroissement du nombre des entreprises introduites en bourse, apprend-on. Le projet cible également l’inclusion financière, le développement des fintechs et l’accès au crédit. Toutes choses qui, à en croire la BAD, « permettront d’accroître l’accès des populations aux sources de financement et d’améliorer leur niveau de vie ».

Ce projet bénéficiera à la Banque des États d’Afrique centrale (Beac), la bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (Bvmac), la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), le dépositaire central unique et les agents économiques de la zone Cemac. Les bénéficiaires indirects sont les institutions financières de la Cemac, le secteur privé, l’ensemble des ménages, les entreprises locales (en particulier celles dirigées par des femmes), les filiales locales des multinationales, les entreprises régionales, les entreprises leaders dans leur secteur au niveau national, ainsi que PME à forte croissance.

 BRM

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev