logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Gestion publique

Le cabinet d’avocats d’affaires A&P se positionne au Cameroun dans les secteurs de l’énergie, des mines et des infrastructures

Le cabinet d’avocats d’affaires A&P se positionne au Cameroun dans les secteurs de l’énergie, des mines et des infrastructures

(Investir au Cameroun) - Le cabinet d’avocats d’affaires Amadagana & Partners (A&P) a officiellement lancé ses activités le 31 octobre 2019 à Yaoundé, la capitale camerounaise.

 « Notre cabinet est spécialisé dans le droit des affaires, aussi bien le conseil que le contentieux. Nous nous focalisons sur les secteurs de l’énergie, des mines, des infrastructures et le droit du sport. Nous sommes outillés pour structurer les transactions complexes et résoudre les problématiques juridiques difficiles au Cameroun et en Afrique », explique Lynda Amadagana Olemba, la fondatrice du cabinet.

 Cette Camerounaise, qui cumule plusieurs années d’expérience dans des cabinets de renom à l’étranger, revendique une équipe de partenaires et de collaborateurs tout aussi chevronnés. Cette équipe offre désormais une alternative locale aux investisseurs, aux entreprises et au gouvernement, souvent obligés de recourir à l’expertise internationale pour des contrats et projets dans les secteurs des mines, de l’énergie et des infrastructures.

 « Nous avons pour principal objectif de conjuguer la double culture acquise dans les grands cabinets internationaux à l’étranger et une véritable maîtrise du marché camerounais et africain, pour fournir un service de qualité et une véritable expertise aux gouvernements, aux investisseurs, aux entreprises publiques et privées au Cameroun, mais avec une ambition sur l’Afrique centrale », confie la Managing Partner du cabinet d’avocats d’affaires A&P.

 En attendant son expansion annoncée en Afrique centrale, ce cabinet d’avocats, qui a déjà dans son portefeuille clients des entreprises et investisseurs tels qu’Eneo, Actis, Fayat-Egis ou encore Eramet, dispose également d’un bureau à Paris, en France.

BRM

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev