logoIC
Yaoundé - 14 décembre 2019 -
Gestion publique

Lutte contre le changement climatique : l’Afrique centrale souhaite un renforcement de l’engagement de l’ONU

Lutte contre le changement climatique : l’Afrique centrale souhaite un renforcement de l’engagement de l’ONU

(Investir au Cameroun) - Du 25 au 29 novembre 2019, le Comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) s’est réuni à Luanda (Angola). Durant ces cinq jours de travail, les experts ont tablé sur les défis qui entravent le développement de la sous-région avant d’esquisser des pistes de solutions pour y remédier.

Il s’agit du changement climatique, des violences souvent provoquées par les contestations électorales et les difficultés dans la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation en République centrafricaine (RCA), les conflits liés à la transhumance et au pastoralisme ; la piraterie maritime dans le golfe de Guinée ; l’extrémisme violent et le terrorisme.

De tous ces défis, la question du changement climatique a fait l’objet d’une préoccupation particulière. Elle a suscité un débat général et une discussion lors du huis clos ministériel. Pour le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale et chef de l’UNOCA, François Louncény Fall, le changement climatique est l’une des menaces les plus graves. « La sous-région en subit les conséquences, comme l’atteste la situation dans le bassin du lac Tchad où des dizaines de millions de personnes ont vu leurs modes de subsistance bouleversés et leur sécurité et intégrité physique menacées par des terroristes et autres entrepreneurs de guerre », a-t-il précisé.

Face à la gravité de la situation, les États membres de l’UNSAC ont réaffirmé, dans une déclaration commune, leur détermination à lutter de manière concertée contre ce phénomène. Et dans cette logique, ils ont exhorté le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et à l’UNOCA à coopérer avec les autres partenaires du Système des Nations Unies pour « renforcer leur engagement dans le cadre du Comité en soutien aux efforts des États membres pour combattre l’impact du changement climatique sur la paix et la sécurité en Afrique centrale ».  

Stéphane Billé

simon-paley-remplace-perrial-nyodog-a-la-tete-du-petrolier-camerounaise-tradex
Depuis le 12 décembre, Simon Paley est le nouveau directeur général de Tradex, filiale de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) du...
afreximbank-la-banque-africaine-de-l-import-export-tend-la-perche-aux-pme-camerounaises
Que ce soit à Douala ou Yaoundé, les deux principales métropoles du Cameroun où Afreximbank se présente à la communauté d’affaires depuis le 10 décembre,...
le-contenu-du-statut-special-accorde-aux-regions-anglophones-du-cameroun-soumis-a-la-validation-du-parlement
A l’occasion de la convocation d’une session extraordinaire de l’Assemblée nationale ce 13 décembre, le gouvernement camerounais a déposé, à l’attention...
le-cameroun-cherche-des-investisseurs-pour-un-projet-de-riziculture-sur-plus-de-10-000-hectares-dans-l-extreme-nord
Le gouvernement camerounais, à travers le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), vient de lancer un avis à manifestation...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n91: Novembre 2019

Le poids croissant des banques marocaines au Cameroun


Le Made in Cameroon progresse dans les supermarchés


Business in Cameroon n81: November 2019

The growing weight of Moroccan banks in Cameroon


Made in Cameroon products gradually take over supermarkets

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev