logoIC
Yaoundé - 13 juillet 2020 -
Gestion publique

Des espèces d’orchidées en voie de disparition au Cameroun

Des espèces d’orchidées en voie de disparition au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Dans le cadre de la revue Science Advances, une étude coordonnée par l’Institut de recherche pour le développement (IRD), en partenariat notamment avec l’université de Yaoundé I et l’École normale supérieure de Yaoundé I, a été publiée le 20 novembre dernier, sur les espèces de plantes vasculaires d’Afrique tropicale.

Il ressort de cette étude que le Cameroun et le Gabon abritent des espèces d’orchidées en voie de disparition. Pour parvenir à cette découverte, les chercheurs ont classé des espèces en six catégories parmi lesquelles les espèces « probablement ou potentiellement menacées », celles « potentiellement rares » et celles « potentiellement pas menacées ». À la fin, l’étude révèle que près d’un tiers (31,7%) des 22 036 espèces de plantes vasculaires étudiées sont potentiellement menacées d’extinction, et que 33,2% des espèces sont potentiellement rares (elles pourraient être menacées dans un avenir proche).

Parmi les espèces menacées figurent, entre autres, Polystachya lejolyana, une espèce d’orchidée présente au Cameroun et au Gabon, ainsi que Sericanthe lowryana, une espèce de Rubiaceae du Cameroun. L’Extrême-Nord du Cameroun est particulièrement concerné.

De façon globale, les chercheurs ont identifié quatre régions particulièrement exposées en Afrique : l’Éthiopie, le centre de la Tanzanie, le sud de la République démocratique du Congo et les forêts tropicales d’Afrique de l’Ouest.

« Ces résultats ont été possibles parce que les partenaires impliqués ont accepté de mettre leurs données en commun », précise Bonaventure Sonké, professeur au laboratoire de botanique systématique et d’écologie de l’École normale supérieure de l’université de Yaoundé I. « C’est un signal fort pour inciter les chercheurs à partager leurs données, en vue d’obtenir des résultats à plus grande échelle », se félicite le chercheur camerounais.

SA

face-aux-pressions-l-electricien-camerounais-eneo-suspend-a-la-methode-d-estimation-des-consommations-des-clients
Dans une lettre adressée à ses clients le 12 juillet 2020, la société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que...
les-six-etats-de-la-cemac-ont-leve-262-3-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-mois-de-mars-2020
Dans son bulletin du marché monétaire, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, la...
ethiopian-airlines-devient-la-3e-compagnie-autorisee-a-reprendre-ses-vols-au-depart-et-a-destination-du-cameroun
« Ethiopian Airlines est (…) heureuse d’annoncer la reprise ses vols vers des destinations ouvertes à travers le monde, au départ de Douala et Yaoundé,...
le-cameroun-le-congo-le-gabon-et-le-tchad-decrochent-des-financements-de-155-milliards-de-fcfa-a-la-bdeac
155,05 milliards de FCFA. C’est le montant global des financements que la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’octroyer...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev