logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Gestion publique

Un nouveau mécanisme d’approvisionnement du Cameroun en carburants permet d’économiser 150 milliards de FCFA par an

Un nouveau mécanisme d’approvisionnement du Cameroun en carburants permet d’économiser 150 milliards de FCFA par an

(Investir au Cameroun) - Lors d’une sortie médiatique le 31 mai dernier, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba (photo), a déclaré que depuis l’exercice 2020, le Cameroun a mis en place un nouveau « mécanisme d’approvisionnement pérenne du marché à l’effet de minimiser les coûts et les manque-à-gager éventuels qui allaient continuer à exposer la trésorerie de l’État ».

« Ce mécanisme consiste à sélectionner [par appel d’offres international] quatre traders pour une période donnée qui auraient la charge de rendre disponible de grandes quantités de produits pétroliers dans les eaux camerounaises à fin de les vendre aux marketeurs et importateurs locaux avec comme critère de sélection un niveau de primes plus compétitif. »

Avant le 23 décembre dernier, a révélé le membre du gouvernement, « les traders livraient les produits pétroliers au Cameroun avec des primes qui atteignaient des niveaux records de 128 dollars par tonne pour le super et 176 dollars par tonne pour le gasoil ». Et d’ajouter : « les primes actuellement pratiquées sont de 38 dollars par tonnes pour le super, et 45 dollars par tonnes pour le gasoil. Ce mécanisme génère pour le Cameroun des économies budgétaires importantes. Nos évaluations les situent annuellement à 150 milliards de FCFA ».

Dans le cadre de ces opérations, a expliqué le ministre, le Cameroun a retenu le Nigerian Sahara Energy comme principal adjudicataire. En dehors de ce dernier, les trois suivants immédiats ont été également été retenus. Il s’agit de Vitol (une société suisse de trading de produits pétroliers), Addax Energy (suisse) et Petra Energy SA (suisse). La condition imposée par le Cameroun à ce trio est de s’arrimer au niveau des prix du principal adjudicataire. Entre février et mai 2020, Sahara Energy a déjà livré 300 millions de litres de carburant en terre camerounaise.

Sylvain Andzongo

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev