logoIC
Yaoundé - 19 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Gestion publique

Le Cameroun s’associe à Afrikpay, opérateur de Mobile Money, pour insérer 30 000 jeunes dans les métiers du numérique

Le Cameroun s’associe à Afrikpay, opérateur de Mobile Money, pour insérer 30 000 jeunes dans les métiers du numérique

(Investir au Cameroun) - En partenariat avec AfrikPay, 3e opérateur du Mobile Money au Cameroun, Mounouna Foutsou, le ministre en charge de la Jeunesse, a lancé la composante inclusion financière du projet « Digital Youth Service Center » (Dysc) visant l’insertion de 30 000 jeunes dans les métiers des technologies de l’information et de la communication (Tic).

Le projet, explique Njomo Alain, directeur général de King Triple Sarl, promoteur de la solution AfrikPay, est un concept nouveau et innovant qui va dans un premier temps permettre d’installer les jeunes dans des kiosques multiservices. À chaque kiosque, seront rattachés plusieurs jeunes (de 15 à 35 ans déscolarisés, non scolarisés, diplômés ou non) qui feront dans des métiers divers du numérique : le dépannage de téléphones, la vente des accessoires de téléphones, la vente de crédits téléphonique, les transactions Mobile Money...

Dans un deuxième temps, ces kiosques serviront de vitrine ou de marché virtuel aux jeunes du Projet d’appui à la jeunesse rurale et urbaine (Pajer-U) et à tous ceux qui ont des services à offrir et adhèrent à la plateforme du projet Dysc. « À partir de la plateforme Dysc, il vous sera possible d’acheter et de vous faire livrer une bouteille de gaz sans vous déplacer ; de commander vos plats à domicile ou dans votre bureau ; d’avoir facilement et à tout moment un électricien ou un plombier en cas de problème d’électricité ou de plomberie chez vous », explique M. Njomo.

Le projet « Digital Youth Service Center » fait partie du Plan Triennal Spécial-Jeunes (PTS-Jeunes) prescrit par le président de la République en 2016. Doté d’un budget global de 102 milliards de FCFA, il devrait permettre de faciliter et accélérer l’insertion socioéconomique de près de 500 000 jeunes.

Sylvain Andzongo

nge-contracting-pose-le-premier-rempart-de-protection-d-eau-du-barrage-de-nachtigal-420-mw
NGE Contracting, mandataire d’un groupement qui réunit plusieurs filiales de NGE (France), SGTM (partenaire marocain) et BESIX (constructeur belge),...
camrail-denonce-les-actes-d-incivisme-a-l-origine-d-accidents-sur-le-reseau-ferroviaire-au-cameroun
« Ces images (voir photo) qui illustrent le problème de l’incivisme sur la voie sont malheureusement régulièrement captées sur le réseau ferroviaire...
le-gabon-mise-sur-les-investisseurs-camerounais-pour-lever-885-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-en-2021
Afin de réussir son programme d’émissions de titres publics sur le marché monétaire de la sous-région en 2021, l’État du Gabon, qui entend mobiliser une...
d-une-capacite-d-assemblage-de-250-machines-par-an-l-usine-de-tractafric-au-cameroun-sera-inauguree-le-23-janvier-2021
Achevée en mars 2020, l’unité d’assemblage des engins et de groupes électrogènes construite dans la zone industrialo-portuaire de Kribi par Tractafric...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev