logoIC
Yaoundé - 06 juin 2020 -
Gestion publique

Grâce l’observation indépendante des forêts, le Cameroun engrange un surplus de recettes entre 2016 et 2019

Grâce l’observation indépendante des forêts, le Cameroun engrange un surplus de recettes entre 2016 et 2019

(Investir au Cameroun) - De 2016 à 2019, des dénonciations d’exploitation forestière illégale faites via l’approche du Système normalisé d’observation indépendante externe (Snoie) certifié ISO 9001-2015, ont contribué à ce que le ministère camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), engrange un surplus de recettes forestières d’un montant global de 72,5 millions de FCFA.

« Ce montant a été obtenu en additionnant les sommes des amendes infligées aux exploitants forestiers illégaux et les sommes des ventes aux enchères publiques (VEP) des bois saisis coupés illégalement suite aux dénonciations faites par les organisations de la société civile (…), dans le cadre de leurs activités d’observation indépendante externe (OIE) », explique une note d’information du Snoie.

Les VEP concernés ont eu lieu à la suite de missions de contrôle forestier déclenchées par cinq rapports de dénonciations transmis au Minfof par la coordination du Snoie, soit deux rapports transmis en 2016, un en 2018 et deux en 2019.

Les irrégularités forestières dénoncées ont été observées dans les villages Logbii (arrondissement de Ngwei, département de la Sanaga Maritime, région du Littoral), Bandevouri (arrondissement de Lokoundjé, département de l’Océan, région du Sud), Ngoum, Ina, Manja, Wassaba, Oue et leurs environs (arrondissements de Ngambé Tikar et de Yoko, département du Mbam et Kim, région du Centre), Bifa’a et environs (arrondissement de Niété, département de l’océan, région du Sud).

Le développement, le déploiement du Snoie certifié au Cameroun et son extension au Congo et en République démocratique du Congo (RDC) ont été réalisés avec l’appui financier de l’Union européenne, de la FAO à travers le programme FAO-UE-Flegt ; du Department for International Development (DFID); de Rainforest Foundation UK (RFUK) ; du Centre for International Development and Training et ses partenaires…

S.A.

au-final-les-recettes-petrolieres-au-cameroun-baissent-d-a-peine-40-en-2020-contre-70-annoncees-par-la-snh
Les différents arbitrages au sein des instances gouvernementales semblent avoir quelque peu freiné la réduction drastique des recettes pétrolières...
pas-de-cas-suspects-de-covid-19-dans-le-premier-vol-commercial-d-air-france-en-direction-du-cameroun
L’autorité aéronautique civile (CCAA) informe que la compagnie aérienne Air-France a relancé ses vols commerciaux en direction du Cameroun le 25 mai...
electricite-la-demande-du-cameroun-alucam-exclue-augmente-de-3-3-au-1er-trimestre-2020
Au Cameroun, la demande en énergie électrique (Alucam exclue) s’est accrue de 3,3% au 1er trimestre 2020, selon une récente note produite par Eneo....
les-exportations-frauduleuses-du-paddy-camerounais-vers-le-nigeria-rencherissent-les-prix-du-riz-a-l-extreme-nord
Dans le département du Mayo Danay, région de l’Extrême-Nord du Cameroun, le sac de paddy (riz non décortiqué) atteint 15 000 FCFA ces dernières...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev