logoIC
Yaoundé - 06 juin 2020 -
Gestion publique

Le Cameroun affiche un taux de croissance de 4,2% au 2e trimestre 2019, en légère baisse en glissement annuel

Le Cameroun affiche un taux de croissance de 4,2% au 2e trimestre 2019, en légère baisse en glissement annuel

(Investir au Cameroun) - La croissance de l’activité économique du Cameroun se situe à 4,2 % PIB au deuxième trimestre de 2019. C’est ce que révèle l’Institut national de la statistique (INS) dans sa récente analyse sur les comptes nationaux du pays. Ce taux est légèrement en baisse comparé aux 4,4% enregistrés sur la même période en 2018.

Avec une contribution à la croissance de 2,7 points, le secteur tertiaire se place en tête. Il est suivi du secteur secondaire (1,1 point) et du primaire (0,4 point).

« Le secteur tertiaire demeure le moteur de la croissance, impulsé par les performances des activités de commerce et des services non marchands fournis par les administrations publiques », indique l’INS.

Selon la même institution, le secteur primaire demeure vigoureux. Sa performance est soutenue par l’agriculture industrielle et d’exportation et, dans une moindre mesure, par l’agriculture vivrière avec une maîtrise des prix des produits vivriers, traduisant une amélioration de l’offre locale.

Le secteur secondaire poursuit son dynamisme acquis depuis le début de l’année 2018, à travers les bonnes performances enregistrées dans toutes ses branches d’activités, traduites par des contributions positives à la croissance du PIB. Les industries extractives, notamment l’extraction des hydrocarbures, portée par la production du gaz naturel, enregistrent une contribution de 0,2 point.

Les autres industries manufacturières ont également soutenu la croissance du secteur secondaire en dépit de la baisse de l’activité de la raffinerie de pétrole brut par la Société nationale de raffinage (Sonara), consécutive à l’incendie survenu en fin mai 2019.

Du côté de la demande, la croissance du PIB est essentiellement soutenue par la consommation finale et la composante privée de l’investissement avec des contributions respectives de 4,4 points et 2,4 points à la croissance.

S.A.

au-final-les-recettes-petrolieres-au-cameroun-baissent-d-a-peine-40-en-2020-contre-70-annoncees-par-la-snh
Les différents arbitrages au sein des instances gouvernementales semblent avoir quelque peu freiné la réduction drastique des recettes pétrolières...
pas-de-cas-suspects-de-covid-19-dans-le-premier-vol-commercial-d-air-france-en-direction-du-cameroun
L’autorité aéronautique civile (CCAA) informe que la compagnie aérienne Air-France a relancé ses vols commerciaux en direction du Cameroun le 25 mai...
electricite-la-demande-du-cameroun-alucam-exclue-augmente-de-3-3-au-1er-trimestre-2020
Au Cameroun, la demande en énergie électrique (Alucam exclue) s’est accrue de 3,3% au 1er trimestre 2020, selon une récente note produite par Eneo....
les-exportations-frauduleuses-du-paddy-camerounais-vers-le-nigeria-rencherissent-les-prix-du-riz-a-l-extreme-nord
Dans le département du Mayo Danay, région de l’Extrême-Nord du Cameroun, le sac de paddy (riz non décortiqué) atteint 15 000 FCFA ces dernières...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev