logoIC
Yaoundé - 02 juillet 2022 -
Gestion publique

Les ports de Kribi et de Douala projettent la mise en place d’un cabotage spécifique aux bateaux internationaux

Les ports de Kribi et de Douala projettent la mise en place d’un cabotage spécifique aux bateaux internationaux

(Investir au Cameroun) - Le Port autonome de Kribi (PAK) et celui de Douala (PAD) préparent le renouvellement du partenariat qui les lie en matière de cabotage (transport par petits bateaux). Actif depuis 2020, il est arrivé à échéance en ce début d’année 2022.

Ainsi, apprend-on du PAK, une concertation par visioconférence entre les équipes des deux autorités portuaires a permis d’envisager une nouvelle forme de cabotage entre Douala et Kribi. Il s’agit du « Feedering ». « À titre d’exemple, une marchandise venue de Chine à bord d’un grand navire qui ne peut pas accoster à Douala, en raison de conditions hydrologiques moins avantageuses qu’à Kribi, va être déchargée au port de Kribi et un petit navire, communément appelé Feeder (d’où l’expression Feedering), va récupérer cette marchandise à Kribi pour la déposer au Port de Douala », explique le PAK.

L’autorité portuaire de Kribi explique que la nuance entre le feedering et le cabotage ordinaire se situe au niveau de l’origine des marchandises ou des passagers transportés sur la courte distance. Le cabotage c’est du transport local : on charge et décharge à Kribi pour Douala et vice versa. Le Feedering c’est l’achèvement d’un processus de transport maritime, généralement transcontinental.

À l’issue des échanges, les deux parties ont convenu de tout mettre en œuvre afin que le nouvel accord-cadre soit prêt pour signature d’ici la fin du mois de février en cours.

L’activité de cabotage, en plus d’éviter le transport des marchandises par route, permet aux grands navires qui ne parviennent pas à accéder au port fluvial de Douala, à cause de la faiblesse du tirant d’eau, de débarquer des marchandises à Kribi. Celles-ci seront ensuite acheminées à Douala grâce au service de cabotage.

S.A.

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev