logoIC
Yaoundé - 19 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Gestion publique

L’entreprise NHPC prépare la construction des ouvrages définitifs du barrage de Nachtigal (420 MW)

L’entreprise NHPC prépare la construction des ouvrages définitifs du barrage de Nachtigal (420 MW)

(Investir au Cameroun) - Nachtigal Hydro-Power Company (NHPC), entreprise chargée de la mise en œuvre du projet hydroélectrique de Nachtigal (420 MW) situé à 65 km au nord-est de Yaoundé, la capitale camerounaise, informe de la réception, le 1er juillet, de la prise d’eau. Elle est précurseur de la construction des ouvrages définitifs du barrage.

Cette prise d’eau, explique l’entreprise, verra entrer l’eau de la Sanaga à un débit de 980 m3/s dans le canal d’amenée qui la conduira vers la centrale pour y être turbinée. Mais, précise NHPC, même si la réception a eu lieu, il faudra encore des traitements qui vont consister à reboucher les fissures avec des techniques différentes suivant leur ampleur : au mortier de ciment pour les plus petites, au coulis de ciment pour les fissures de taille moyenne, et avec du béton de reconstitution pour les fissures les plus importantes. À l’issue de ce traitement, les fondations présenteront une surface régulière et une liaison parfaite entre le rocher et les futurs bétons des ouvrages définitifs.

La mise en service de la première turbine de Nachtigal est prévue vers septembre 2022, et celle de l’ensemble de l’ouvrage vers fin 2023. La centrale produira plus de 2 900 GWh/an. Le coût de l’investissement est de 786 milliards de FCFA. Ces ressources financières ont été levées sous la forme d’un partenariat public-privé avec la participation aux côtés de l’État du Cameroun, de partenaires techniques et financiers suivants : Électricité de France (EDF), Société financière internationale (SFI), Africa50 et STOA Infra & Energy. C’est ce regroupement de partenaires qui a formé la NPHC avec EDF comme actionnaire à hauteur de 40%.

S.A.

camrail-denonce-les-actes-d-incivisme-a-l-origine-d-accidents-sur-le-reseau-ferroviaire-au-cameroun
« Ces images (voir photo) qui illustrent le problème de l’incivisme sur la voie sont malheureusement régulièrement captées sur le réseau ferroviaire...
le-gabon-mise-sur-les-investisseurs-camerounais-pour-lever-885-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-en-2021
Afin de réussir son programme d’émissions de titres publics sur le marché monétaire de la sous-région en 2021, l’État du Gabon, qui entend mobiliser une...
d-une-capacite-d-assemblage-de-250-machines-par-an-l-usine-de-tractafric-au-cameroun-sera-inauguree-le-23-janvier-2021
Achevée en mars 2020, l’unité d’assemblage des engins et de groupes électrogènes construite dans la zone industrialo-portuaire de Kribi par Tractafric...
des-debut-2022-la-1ere-turbine-de-l-usine-du-barrage-de-lom-pangar-injectera-7-5-mw-dans-le-reseau-electrique
D’une capacité de production de 30 MW, la centrale hydroélectrique en construction au pied du barrage-réservoir de Lom Pangar, mis en eau dans la...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev