logoIC
Yaoundé - 06 juin 2020 -
Gestion publique

Avec une hausse des importations (+20,3%), le déficit commercial du Cameroun continue de se dégrader au 2e trimestre 2019

Avec une hausse des importations (+20,3%), le déficit commercial du Cameroun continue de se dégrader au 2e trimestre 2019

(Investir au Cameroun) - Le déficit du solde de la balance commerciale du Cameroun continue de se détériorer au deuxième trimestre de 2019. Selon l’Institut national de la statistique (INS) qui vient de publier une note sur le sujet, il ressort que ce déficit s’établit 396,8 milliards de FCFA au cours de la période sous revue. Et pour cause, les exportations du pays s’établissent à 822,1 milliards au second semestre 2019 alors que les importations se situent à 1218,9 milliards.

« Entre le deuxième trimestre 2019 et la même période en 2018, la hausse en volume des exportations de 12,7% comparée à celle des importations de 20,3% n’a pas suffi à inverser la tendance du solde de la balance commerciale qui demeure déficitaire de 9,2% du PIB », indique l’INS.

Selon l’INS, la hausse des exportations est essentiellement le fait de l’augmentation des exportations de pétrole brut et de gaz naturel (39,1%) ; celles de biens hors pétrole brut et gaz naturel n’ont cru que de 1,1%.

En dehors du pétrole, le principal produit exporté est le bois scié dont les exportations ont évolué de 15,2%. Les autres produits exportés enregistrent des baisses par rapport à la même période de 2018. Il s’agit notamment du bois en grume dont les exportations ont chuté de 20,8%, en raison de la contraction de la demande chinoise. Par contre, les exportations de services se sont considérablement bien comportées (12,5%).

Une importante hausse en volume des importations

Les importations de biens et services enregistrent, elles, une hausse en volume de 20,3% au deuxième trimestre 2019 et impactent négativement de 5 points à la croissance du PIB. « Ce niveau de croissance résulte de la hausse simultanée des importations de biens et des services. En effet, les importations des biens ont augmenté de 20,5%, contribuant négativement de 3,8 points à la croissance, tandis que les importations de services ont augmenté de 19,8% engendrant une contribution négative de 1,2 point à la croissance du PIB », explique l’INS.

Toujours selon l’Institut, les produits de l’industrie de la transformation agricole, de l’industrie du papier, de l’industrie chimique, de l’industrie du textile et des autres produits manufacturiers sont les principaux produits importés au cours du trimestre. Cependant, les produits des industries du travail de grains et des autres activités agroalimentaires ont connu une baisse des importations ce trimestre.

Toutefois on note une hausse des importations de riz tandis que les poissons congelés en affichent une baisse. Hors pétrole, les importations de biens en volume ont évolué de 21,1% ce trimestre.

Sylvain Andzongo

au-final-les-recettes-petrolieres-au-cameroun-baissent-d-a-peine-40-en-2020-contre-70-annoncees-par-la-snh
Les différents arbitrages au sein des instances gouvernementales semblent avoir quelque peu freiné la réduction drastique des recettes pétrolières...
pas-de-cas-suspects-de-covid-19-dans-le-premier-vol-commercial-d-air-france-en-direction-du-cameroun
L’autorité aéronautique civile (CCAA) informe que la compagnie aérienne Air-France a relancé ses vols commerciaux en direction du Cameroun le 25 mai...
electricite-la-demande-du-cameroun-alucam-exclue-augmente-de-3-3-au-1er-trimestre-2020
Au Cameroun, la demande en énergie électrique (Alucam exclue) s’est accrue de 3,3% au 1er trimestre 2020, selon une récente note produite par Eneo....
les-exportations-frauduleuses-du-paddy-camerounais-vers-le-nigeria-rencherissent-les-prix-du-riz-a-l-extreme-nord
Dans le département du Mayo Danay, région de l’Extrême-Nord du Cameroun, le sac de paddy (riz non décortiqué) atteint 15 000 FCFA ces dernières...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev