logoIC
Yaoundé - 05 avril 2020 -
Gestion publique

Jusqu’en 2026, le Cameroun aura « d’énormes difficultés » à régler sa dette à bonne date (gouvernement)

Jusqu’en 2026, le Cameroun aura « d’énormes difficultés » à régler sa dette à bonne date (gouvernement)

(Investir au Cameroun) - Avec un taux d’endettement d’un peu plus de 35 % du PIB à fin avril 2019, la dette publique camerounaise est encore soutenable. Le critère de convergence de la Cemac situe en effet le plafond de cet indicateur à 70 % du PIB.

Cependant, malgré la marge de manœuvre dont il dispose encore en matière d’endettement, et eu égard à la célérité avec laquelle il s’est endetté ces dernières années, le Cameroun est classé par les institutions de Bretton Woods parmi les pays « à risque de surendettement élevé ».

Ce statut a été explicité le 8 juillet 2019 par le ministre des Finances, Louis Paul Motazé. C’était au cours de la présentation du projet de budget initial 2020 aux parlementaires, en prélude au tout premier débat d’orientation budgétaire de l’histoire des Finances publiques au Cameroun.

« Le risque de surendettement élevé se justifie par le dépassement, depuis l’année 2018, des deux ratios de liquidité que sont le ratio service de la dette sur recettes d’exportations, d’une part, et le ratio service de la dette sur recettes publiques, d’autre part. Ce qui indique qu’à partir de 2018, et jusqu’en 2026, le Trésor public rencontrera d’énormes difficultés pour honorer ses engagements, notamment le règlement du service de la dette à bonne date », a révélé le ministre camerounais des Finances.

Afin de ne pas perdurer dans cette camisole de force imposée par la dette publique, le gouvernement camerounais se propose, au cours des trois prochains exercices budgétaires, d’implémenter une « politique d’endettement rigoureuse et contrôlée, en vue d’atténuer la vulnérabilité à moyen terme », promet le ministre Motazé.

Pour mémoire, au 30 avril 2019, l’encours de la dette publique et à garantie publique au Cameroun s’élevait à 7 557 milliards de FCFA. Cet encours, selon les statistiques du ministère des Finances, est en hausse de 3,3 % par rapport à la situation à fin décembre 2018, et de 15,5 % sur une période d’un an.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

19-07-2019 - Endettement, inclusion financière, climat des affaires… : les prescriptions du FMI au Cameroun

11-07-2019 - Au premier trimestre 2019, le Cameroun a payé des dettes pour 138,2 milliards de FCFA

21-05-2019 - Le Cameroun demande le soutien de la Banque mondiale et la BAD pour résoudre ses problèmes d’endettement

la-bvmac-affiche-une-capitalisation-boursiere-totale-de-120-milliards-de-fcfa-au-26-fevrier-2020
La Bourse de valeurs mobilières de l'Afrique centrale (Bvmac) dont le siège est basé à Douala, au Cameroun, informe que, depuis le lancement effectif de...
au-cameroun-60-34-des-chefs-d-entreprises-se-disent-impactes-par-l-augmentation-de-la-pression-fiscale-gicam
Le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) vient de publier son « Tableau de bord de l’économie » pour le compte du 3e trimestre 2019. Le...
l-etat-du-cameroun-nourrit-l-ambition-de-racheter-les-actions-de-total-au-sein-de-la-sonara
En parcourant le rapport de la Commission de réhabilitation (CTR) des établissements publics au Cameroun, paru en septembre 2019, l’on y apprend que...
des-banques-impliquees-dans-la-collecte-des-ressources-dediees-au-fonds-special-de-lutte-contre-le-covid-19-au-cameroun
Une ou plusieurs banques vont jouer, dans les prochains jours, un rôle important dans la collecte des apports financiers que les bailleurs privés ou...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n95 Mars 2020

Minim Martap« Peut-être la meilleure bauxite au monde à ce jour »


La nécessaire réforme des entreprises publiques camerounaises


Business in Cameroon n85: March 2020

Minim Martap«It might be the best bauxite ever at the moment»


The necessary reform of Cameroonian public firms

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev