logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Gestion publique

Le Cameroun et le Gabon cumulent près de 50% de l’endettement sur le marché des titres publics de la Beac à fin août 2021

Le Cameroun et le Gabon cumulent près de 50% de l’endettement sur le marché des titres publics de la Beac à fin août 2021

(Investir au Cameroun) - Selon la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Tchad et Guinée équatoriale), l’encours global des valeurs du Trésor émises par les États sur le marché des titres publics à fin août 2021 a atteint un peu plus de 4 298 milliards de FCFA, en hausse de plus de 246 milliards de FCFA en comparaison avec l’encours de 4052,4 milliards de FCFA à fin juin 2021.

Près de 50% de cette enveloppe est détenue par deux États, à savoir le Gabon et le Cameroun, révèlent les données de la Beac. Au 30 août 2021, la République gabonaise est le pays le plus endetté sur ce marché, avec des valeurs émises et non encore remboursées pour un montant total de 1 092,7 milliards de FCFA. Le Cameroun arrive en 2e position avec un encours global de 1 032,3 milliards de FCFA. Au total, ces deux pays cumulent un endettement de 2 127 milliards de FCFA.

Du rapport que vient de publier la Beac, l’on peut remarquer que le recours aux émissions des valeurs du Trésor par les États de la Cemac entre juin 2020 et juin 2021 a augmenté de 1 516,2 milliards de FCFA, passant de 2 536,2 à 4052,4 milliards de FCFA, en raison notamment du dynamisme des deux pays sus-mentionnés sur le marché.

La Banque centrale n’explique pas les raisons de l’attrait qu’exerce sur ces deux États le marché des valeurs du Trésor. Mais, l’on sait qu’en leur qualité de principales locomotives économiques de la Cemac, le Gabon et le Cameroun ont dû faire recours à l’endettement aussi bien intérieur qu’extérieur pour soutenir les finances publiques, d’une part ; poursuivre la riposte contre le coronavirus, d’autre part ; et par ailleurs implémenter les mesures de relance de leurs économies au cours de l’année 2021, après les effets dévastateurs de cette pandémie en 2020.

Brice R. Mbodiam

l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...
au-cameroun-mtn-s-associe-a-la-huawei-ict-competition-pour-promouvoir-les-jeunes-talents-dans-les-tic
Après l’étape de Yaoundé, la capitale, la filiale au Cameroun de l’équipementier chinois Huawei a procédé, le 20 octobre 2021 dans les locaux de l’Ecole...
exportations-grace-a-un-coup-de-pouce-de-fairtrade-la-php-vendra-sa-banane-un-peu-plus-chere-des-janvier-2022
A compter du mois de janvier 2022, les acheteurs de la banane produite au Cameroun par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev