logoIC
Yaoundé - 21 août 2019 -
Gestion publique

Depuis 2010, le Cameroun a levé plus de 2600 milliards de FCFA sur le marché des capitaux

Depuis 2010, le Cameroun a levé plus de 2600 milliards de FCFA sur le marché des capitaux

(Investir au Cameroun) - Au cours des neuf dernières années, le gouvernement camerounais a été très dynamique sur le marché des capitaux. Selon les statistiques compilées par le ministère des Finances, le pays a levé une enveloppe globale de 2 616,3 milliards de FCFA. Il l’a fait à travers diverses opérations de levée de fonds, aussi bien au plan local, régional et international.

Au cours de la période sous revue, le principal pourvoyeur de fonds au Trésor public camerounais a été le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac). Le Cameroun y a mobilisé 1370,9 milliards de FCFA depuis 2010.

Le gros de cette enveloppe, soit 1322,2 milliards de FCFA, a été levé par des opérations d’émission de bons du Trésor assimilables (BTA). Il s’agit des titres de créances de court terme. Seulement 48,8 milliards de FCFA ont été mobilisés grâce à des émissions d’obligation du Trésor assimilables (OTA, titres de long terme).

En plus de ses opérations sur le marché des titres publics de la Beac, le Trésor public camerounais a procédé à une série d’emprunts obligataires sur le Douala Stock Exchange (DSX), le marché financier local. Au total, 795 milliards de FCFA y ont été levés depuis l’année 2010.

Eurobond

Par ailleurs, en 2015, le Cameroun a procédé à la toute première émission d’eurobond de son histoire. Sur les 750 milliards de FCFA recherchés, le Trésor public ne réussira finalement à mobiliser que 375 milliards de FCFA, à un taux d’intérêt de 9,75 %.

Mais, pour se prémunir des fluctuations du dollar et abaisser le taux d’intérêt de cet emprunt à l’international, le gouvernement camerounais décide d’effectuer un swap (changement de nature ou des conditions d’une action ou d’une obligation).

Cette opération permet au gouvernement de changer ses obligations souveraines, initialement émises en dollars US, contre des titres désormais libellés en euro (monnaie beaucoup plus stable). Cette opération fait passer l’encours de cet emprunt à un peu plus de 450 milliards de FCFA, à un taux d’intérêt de 8,8 %.

Selon le ministère des Finances, les fonds ainsi mobilisés ont servi à la conduite de grands projets d’infrastructures dans le pays. Dans le détail, 44,2 % de l’enveloppe globale a été investi dans les infrastructures énergétiques et d’adduction d’eau potable, contre 28,5 % pour les projets routiers et 13,4 % pour la construction et la réhabilitation des stades, en prélude à la Can 2021.

Brice R. Mbodiam 

Lire aussi:

11-10-2017 - Eurobond camerounais: une décision de changement de devise et de taux dont les avantages se font attendre

23-01-2017 - L'eurobond camerounais garde la confiance des investisseurs malgré quelques alertes des agences de notation

07-12-2016 - Avec un taux de rendement de 8,5% sur la bourse de Dublin, l’eurobond du Cameroun aiguise l’appétit des investisseurs  

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n87-88: Juillet / Août 2019

Ces multinationales qui réussissent au Cameroun


Le combat d’un Camerounais pour une justice fiscale internationale


Business in Cameroon n77-78: July - August 2019

Discovering multinationals that thrive in Cameroon


Meeting with the Cameroonian who fights for global tax fairness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev