logoIC
Yaoundé - 16 juillet 2018 -
Gestion publique

Le FMI invite le Cameroun à économiser les revenus pétroliers supplémentaires issus de l’embellie des cours mondiaux du brut

Le FMI invite le Cameroun à économiser les revenus pétroliers supplémentaires issus de l’embellie des cours mondiaux du brut

(Investir au Cameroun) - Du fait de l’embellie autour des cours du pétrole brut observée ces derniers mois sur le marché international, le Cameroun a dû, par ordonnance présidentielle signée en juin 2018, augmenter de 176 milliards de francs Cfa son enveloppe budgétaire 2018, en la faisant passer de 4 513,5 milliards à 4 689,5 milliards de francs Cfa.

La destination de ces revenus pétroliers supplémentaires, que devraient engranger le pays, est visiblement l’objet de préoccupation au FMI, institution de Bretton Woods qui a, en juin 2017, conclut un programme d’ajustement structurel triennal avec le gouvernement camerounais.

«Compte tenu des fortes pressions sur les dépenses associées aux élections de 2018, de la détérioration des conditions de sécurité et de la Coupe d'Afrique de football 2019, tout revenu pétrolier supplémentaire devrait être économisé.», a indiqué Mitsuhiro Furusawa (photo), au cours du Conseil d’administration ayant abouti, le 6 juillet 2018, à l’approbation de la 2ème revue du programme du FMI avec le Cameroun.

Par ces propos, le directeur général adjoint du FMI fait ainsi chorus avec le président de la Commission de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Tchad et Guinée équatoriale), qui craint qu’à l’échelle de cet espace communautaire, les revenus pétroliers supplémentaires engrangés par les pays, du fait de l’embellie des cours mondiaux du brut, «réenclenchent» le financement «des projets sans portée pour les populations».

«La remontée des prix [du pétrole brut, Ndlr], à notre entendement, doit servir prioritairement le désendettement et la constitution d’une épargne pour faire face demain à des chocs exogènes récessifs.», avait déjà suggéré le Gabonais Daniel Ona Ondo. C’était le 22 juin 2018 dans la capitale économique camerounaise, à l’ouverture de la 5ème édition de la session ordinaire du Comité de pilotage (COPIL) du Programme des réformes économiques et financières de la Cemac (PREF-Cemac).

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

25-06-2018 - La Commission de la Cemac craint que la remontée des prix du brut ne « réenclenche » le financement « des projets sans portée pour les populations »

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n74: juin 2018

Trois femmes qui dessinent le Cameroun de demain


Des liens solides se sont tissés entre la Suisse et le Cameroun


Business in Cameroon n64: June 2018

Three women who are shaping Cameroon’s future


Strong bonds were built between Switzerland and Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev