logoIC
Yaoundé - 30 mars 2023 -
Gestion publique

Blé : le Cameroun récolte 180 tonnes de semences issues des premiers champs semenciers mis en place par l’Irad

Blé : le Cameroun récolte 180 tonnes de semences issues des premiers champs semenciers mis en place par l’Irad

(Investir au Cameroun) - A Wassandé, localité de la région de l’Adamaoua au Cameroun, qui abrite les reliques de la Société de développement du blé (Sodéblé), entreprise publique tombée en faillite en 1980, l’Institut de recherche agricole pour le développement (Irad) récolte actuellement 180 tonnes de semences de blé, apprend-on de sources officielles. Il s’agit de la première récolte issue des trois premiers champs semenciers de blé récemment mis en place dans les localités de Wakwa, Mbang-Mboum et Wassande, afin de développer la culture du blé au Cameroun et réduire les importations.

 Selon le chef de l’agence Irad de Wakwa, dans l’Adamaoua, ces semences seront bientôt mises à la disposition des coopératives de producteurs. « Nous n’allons pas seulement leur fournir le matériel végétal. Nous allons également mettre à leur disposition toutes les techniques de production », a confié au Quotidien Cameroon Tribune Oumarou Palou, le chef de centre Irad.

Pour rappel, afin de réduire la dépendance aux importations de blé, qui creusent le déficit de la balance commerciale et induit l’expatriation d’environ 150 milliards de FCFA chaque année, le gouvernement camerounais, à travers l’Irad, expérimente depuis quelques années des variétés de blé pouvant pousser dans le pays, avec des rendements probants. Ces expérimentations ont eu lieu dans les régions du Nord-Ouest et de l’Adamaoua. C’est dans cette dernière région que l’Irad a décidé de lancer les premiers champs semenciers. Certainement à la faveur des financements récemment mis à disposition par l’Etat.

En effet, après la publication en avril 2022 d’une note de conjoncture sur le blé, dans laquelle l’Irad invoquait le manque de moyens financiers pour le développement de la culture de cette céréale au Cameroun, le chef de l’Etat, Paul Biya, a instruit la mise à disposition d’une subvention spéciale d’un peu plus de 10 milliards de FCFA. « J’ai l’honneur de vous répercuter les très hautes instructions de monsieur le président de la République prescrivant d’octroyer, sur une période de 5 ans à l’Institut de recherche agricole pour le développement, une subvention d’un montant global de dix milliards trois cent millions (10 300 000 000) dédiée au développement de la production et de la transformation du blé au Cameroun », peut-on lire dans une lettre envoyée le 5 juillet 2022 au ministre des Finances, Louis Paul Motazé, par le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh.

BRM

pomme-de-terre-le-cameroun-experimente-une-technique-indienne-de-production-de-semences-ameliorees
Le 28 mars 2023 a eu lieu à Yaoundé, la capitale camerounaise, un atelier de présentation des résultats de la phase pilote du projet de production de...
paiements-digitaux-des-taxes-afrikpay-et-ubc-permettent-au-guce-d-offrir-de-nouveaux-services
Ce 30 mars 2023, a eu lieu à Douala, la capitale économique du Cameroun, la cérémonie de lancement des nouveaux services de paiements des impôts,...
port-de-douala-le-quai-polyvalent-de-10-milliards-de-fcfa-construit-en-ppp-avec-le-francais-ejn-negri-mis-en-service
Le 29 mars 2023, le ministre des Transports du Cameroun, Jean Ernest Ngallé Bibéhé, a officiellement mis en service le nouveau quai polyvalent du...
alimentation-animale-la-societe-fae-veut-industrialiser-sa-production-en-investissant-plus-d-un-demi-milliard-de-fcfa
La société First agriculture and elevage Sarl (FAE), basée à Dschang, dans la région de l’Ouest du Cameroun, ambitionne, sur une période de 4 ans, de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev