logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Gestion publique

Projet de 10 000 logements : le Cameroun paye 2,3 milliards de FCFA de pénalité pour « non consommation du crédit »

Projet de 10 000 logements : le Cameroun paye 2,3 milliards de FCFA de pénalité pour « non consommation du crédit »

(Investir au Cameroun) - Sur le financement global d’un peu plus de 115 milliards de FCFA octroyé à l’État du Cameroun par la banque italienne Itensa Sanpaolo, dans le cadre du projet de construction de 10 000 logements dans le pays par la société Pizarotti, le Cameroun a déjà perdu 2,3 milliards de FCFA, apprend-on officiellement. « Il y a lieu de relever que les lenteurs administratives ont conduit l’État du Cameroun à payer des pénalités d’un montant total d’environ 2,3 milliards de FCFA pour non consommation du crédit », révèle la fiche du projet.

Une revue des montants décaissés révèle le paiement de cette pénalité. Selon les documents de la Caisse autonome d’amortissement (CAA), le gestionnaire de la dette publique au Cameroun, 45,4 milliards de FCFA ont été décaissés jusqu’à date. Mais un peu plus de 43 milliards de FCFA ont été réellement consacrés au projet, révèle la fiche du projet. Le surplus de 2,3 milliards de FCFA correspond bien à l’enveloppe de la pénalité infligée à l’État pour non consommation du crédit.  

À l’observation, une nouvelle pénalité se profile à l’horizon. En effet, un avenant à la convention de financement a prorogé la date limite de décaissement au 31 janvier 2022. Mais à ce jour, comme indiqué plus haut, seuls 45,4 milliards de FCFA ont été décaissés, soit un taux de décaissement de près de 40%. Il reste donc encore à décaisser 69,6 milliards alors que le délai est échu depuis plus de 5 mois.

Un déficit de 2 millions de logements

Pour rappel, c’est le 24 juin 2022 à Ekoko II, non loin de la ville de Mfou dans la région du Centre, que le directeur général de la Société immobilière du Cameroun (SIC), Ahmadou Sardaouna, a procédé à la réception officielle des premiers matériaux et équipements devant permettre la réalisation du projet de construction de 10 000 logements au Cameroun par la société italienne Pizarotti.

Il s’agit de l’une des toutes premières actions concrètes de ce gigantesque projet immobilier, pour lequel une partie du financement (plus de 115 milliards de FCFA sur une enveloppe globale estimée à environ 835 milliards de FCFA, NDLR) est pourtant disponible depuis un peu plus de 5 ans. Mais, celle-ci tarde à être utilisée en raison de lenteurs administratives.

Dans la phase I de ce projet, qui semble enfin être sur les rails depuis fin juin 2022, la SIC et la firme italienne Pizarotti annoncent la construction de 1 224 logements, dont 224 logements sociaux. Il est également prévu de construire des équipements collectifs de base et d’aménager des voiries et réseaux divers. Cette phase du projet sera implémentée sur une superficie de 16 hectares.

Dans le cadre de la 2e phase, prévue pour s’achever au cours de l’année 2026, il est question de construire 9 000 logements à Zouatoupsi et Nkolntsam, dans l’arrondissement de Mbankomo, toujours dans la région du Centre. Le projet SIC-Pizarotti devrait permettre de booster l’offre de logements dans le pays, dont le déficit est officiellement estimé à 2 millions d’unités.

Brice R. Mbodiam  

Lire aussi :

27-06-2022 - BTP : le projet de 10 000 logements de l’Italien Pizarotti prend enfin corps, plus de 5 ans après l’accord de financement

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev