logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2022 -
Gestion publique

Yaoundé en désaccord avec la BEAC sur la désignation d’un intérimaire à la direction Cameroun

Yaoundé en désaccord avec la BEAC sur la désignation d’un intérimaire à la direction Cameroun

(Investir au Cameroun) - « J’ai pris connaissance de votre décision (…) datée du 6 janvier 2022, portant intérim du directeur national de la BEAC pour le Cameroun. Sans interférer ni ignorer vos prérogatives, et en toute conformité avec les hautes directives reçues des autorités camerounaises, nous avions souhaité une prorogation additionnelle, pour une durée d’un an, des activités de Monsieur Blaise Eugène Nsom. (…) Aussi, ai-je l’honneur, dans l’intérêt commun de la BEAC, du Cameroun et de notre sous-région, de vous inviter à trouver une position partagée… ». Tel est l’extrait d’un courrier adressé le 11 janvier 2022 par Louis Paul Motazé, ministre des Finances du Cameroun, à Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC, l’institut d’émission commun aux six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée équatoriale).

À travers cette correspondance, l’autorité monétaire du Cameroun s’oppose à la désignation par le gouverneur de la BEAC, de deux cadres camerounais pour assurer l’intérim au poste de directeur national de la banque centrale. « Suite au départ à la retraite du directeur national pour le Cameroun, son intérim sera assuré par Monsieur Zogo Nkada Achille, 1er adjoint au directeur national chargé du pôle études et contrôle bancaire, et Monsieur Asafor Cho Emmanuel, 2e adjoint au directeur national en charge du pôle exploitation. Cet intérim, qui prend effet à compter du 1er février 2022, prendra fin à la prise de fonction du nouveau directeur national », peut-on lire dans la décision signée par le gouverneur de la BEAC le 6 janvier 2022.

Réformes des finances publiques

Cependant, à en croire les termes de la lettre du ministre camerounais des Finances au gouverneur de la banque centrale, il est fort probable que les deux cadres ainsi désignés ne goûtent pas aux délices du poste de directeur national pour le Cameroun, ne serait-ce qu’à titre intérimaire. En effet, pour Louis Paul Motazé, bien qu’atteint par l’âge de départ à la retraite, Eugène Blaise Nsom doit être maintenu à son poste pour une année supplémentaire, au regard de son rôle capital dans le dispositif de réforme des finances publiques.

« Pour leur part, les autorités camerounaises apprécient les qualités professionnelles et humaines de Monsieur Blaise Eugène Nsom. Sa collaboration et ses contributions à l’élaboration des réformes des finances publiques, notamment dans le cadre des programmes économiques et financiers menés avec le Fonds monétaire international (FMI), sont capitales. À cet égard, il a toujours fait preuve de pro-activité et de célérité dans le traitement des dossiers à lui confiés. Dans ce contexte, il nous semble indispensable de prendre le temps nécessaire pour évaluer de façon plus opportune, les options de remplacement. C’est pourquoi, en s’inspirant des précédents dans notre sous-région, pour des fonctions équivalentes, je vous propose de reconsidérer votre décision relative à la situation administrative de Monsieur Blaise Eugène Nsom », écrit le ministre Motazé.

Pour l’heure, la banque centrale n’a pas réagi à la sortie du ministre camerounais des Finances. Mais, comme le craignait Louis Paul Motazé lui-même dans sa correspondance au gouverneur de la BEAC, « ce désaccord » suscite d’ores et déjà « l’étonnement de l’opinion nationale, sous régionale et internationale, d’une part, tout autant que celui des acteurs habitués à la prise de ce type de décision, d’autre part ».

Brice R. Mbodiam

telecoms-l-operateur-public-camtel-affirme-avoir-rempli-les-conditions-pour-lancer-son-reseau-mobile
Cinq mois après le lancement de « Blue », sa nouvelle marque commerciale, Camtel, opérateur public et historique des télécoms au Cameroun, vient de mettre...
crise-anglophone-pres-de-1-700-emplois-supprimes-chez-l-agro-industriel-pamol-en-2-ans
Entre 2018 et 2020, le nombre d’emplois au sein de la société à capitaux publics Pamol Plantations Plc a diminué de 1 688 personnels. Dans le détail,...
le-brasseur-sabc-offre-un-forage-aux-populations-du-village-mabanda-dans-la-region-du-sud-ouest-du-cameroun
Le 14 janvier 2022, le groupe brassicole SABC a rétrocédé un forage aux populations du village Mabanda, situé dans l’arrondissement de...
agro-industrie-la-cdc-a-perdu-plus-de-18-milliards-de-fcfa-en-2020-malgre-la-reprise-des-exportations-de-bananes
Au terme de l’exercice achevé au 31 décembre 2020, la Cameroon Development Corporation (CDC), l’entreprise publique qui exploite la banane, l’hévéa...

Les principaux clients du Cameroun en 2020

InfographieSBBC cameroun principaux clients 2020

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n116-117: Decembre 2021-Janvier 2022

La preuve par 9 du génie camerounais


Comment Gozem veut révolutionner le transport urbain au Cameroun


Business in Cameroon n106-107: December 2021-January 2022

Nine projects and innovations that demonstrate Cameroonians’ genius


This is how Gozem plans to revolutionize the transport sector in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev