logoIC
Yaoundé - 26 juin 2022 -
Gestion publique

Yaoundé en désaccord avec la BEAC sur la désignation d’un intérimaire à la direction Cameroun

Yaoundé en désaccord avec la BEAC sur la désignation d’un intérimaire à la direction Cameroun

(Investir au Cameroun) - « J’ai pris connaissance de votre décision (…) datée du 6 janvier 2022, portant intérim du directeur national de la BEAC pour le Cameroun. Sans interférer ni ignorer vos prérogatives, et en toute conformité avec les hautes directives reçues des autorités camerounaises, nous avions souhaité une prorogation additionnelle, pour une durée d’un an, des activités de Monsieur Blaise Eugène Nsom. (…) Aussi, ai-je l’honneur, dans l’intérêt commun de la BEAC, du Cameroun et de notre sous-région, de vous inviter à trouver une position partagée… ». Tel est l’extrait d’un courrier adressé le 11 janvier 2022 par Louis Paul Motazé, ministre des Finances du Cameroun, à Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC, l’institut d’émission commun aux six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée équatoriale).

À travers cette correspondance, l’autorité monétaire du Cameroun s’oppose à la désignation par le gouverneur de la BEAC, de deux cadres camerounais pour assurer l’intérim au poste de directeur national de la banque centrale. « Suite au départ à la retraite du directeur national pour le Cameroun, son intérim sera assuré par Monsieur Zogo Nkada Achille, 1er adjoint au directeur national chargé du pôle études et contrôle bancaire, et Monsieur Asafor Cho Emmanuel, 2e adjoint au directeur national en charge du pôle exploitation. Cet intérim, qui prend effet à compter du 1er février 2022, prendra fin à la prise de fonction du nouveau directeur national », peut-on lire dans la décision signée par le gouverneur de la BEAC le 6 janvier 2022.

Réformes des finances publiques

Cependant, à en croire les termes de la lettre du ministre camerounais des Finances au gouverneur de la banque centrale, il est fort probable que les deux cadres ainsi désignés ne goûtent pas aux délices du poste de directeur national pour le Cameroun, ne serait-ce qu’à titre intérimaire. En effet, pour Louis Paul Motazé, bien qu’atteint par l’âge de départ à la retraite, Eugène Blaise Nsom doit être maintenu à son poste pour une année supplémentaire, au regard de son rôle capital dans le dispositif de réforme des finances publiques.

« Pour leur part, les autorités camerounaises apprécient les qualités professionnelles et humaines de Monsieur Blaise Eugène Nsom. Sa collaboration et ses contributions à l’élaboration des réformes des finances publiques, notamment dans le cadre des programmes économiques et financiers menés avec le Fonds monétaire international (FMI), sont capitales. À cet égard, il a toujours fait preuve de pro-activité et de célérité dans le traitement des dossiers à lui confiés. Dans ce contexte, il nous semble indispensable de prendre le temps nécessaire pour évaluer de façon plus opportune, les options de remplacement. C’est pourquoi, en s’inspirant des précédents dans notre sous-région, pour des fonctions équivalentes, je vous propose de reconsidérer votre décision relative à la situation administrative de Monsieur Blaise Eugène Nsom », écrit le ministre Motazé.

Pour l’heure, la banque centrale n’a pas réagi à la sortie du ministre camerounais des Finances. Mais, comme le craignait Louis Paul Motazé lui-même dans sa correspondance au gouverneur de la BEAC, « ce désaccord » suscite d’ores et déjà « l’étonnement de l’opinion nationale, sous régionale et internationale, d’une part, tout autant que celui des acteurs habitués à la prise de ce type de décision, d’autre part ».

Brice R. Mbodiam

placements-financiers-la-cnps-veut-doubler-en-5-ans-ses-revenus-qui-ont-atteint-20-5-milliards-de-fcfa-en-2021
Les revenus des placements financiers de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) se sont chiffrés à 20,5 milliards de FCFA en 2021, selon...
medias-la-television-publique-ivoirienne-va-se-faire-accompagner-par-la-crtv-pour-la-diffusion-de-la-can-2023
La Cameroon Radio Télévision (CRTV) va mettre son expérience pour la diffusion de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) prévue en 2023 en Côte...
la-camerounaise-kaltoume-idrissoun-premiere-laureate-du-prix-pierre-castel-2022
La Camerounaise Kaltoume Idrissoun épouse Aboubakar vient d’être déclarée première lauréate de la 5e édition du Prix Pierre Castel avec son projet de...
port-de-kribi-le-tunisien-studi-en-pole-position-pour-la-realisation-des-etudes-de-raccordement-electrique
Le marché de raccordement des industries du port de Kribi au réseau interconnecté sud vient de passer à une étape supérieure avec la publication des...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev