logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Gestion publique

Commerce extérieur : la douane et le Conseil des chargeurs coalisent pour optimiser les recettes aux portes

Commerce extérieur : la douane et le Conseil des chargeurs coalisent pour optimiser les recettes aux portes

(Investir au Cameroun) - Afin d’optimiser la collecte des recettes aux portes (plateformes portuaires et aéroportuaires), le directeur général des Douanes, Fongod Edwin Nuvaga, et celui du Conseil national des chargeurs du Cameroun (CNCC), Auguste Mbappe Penda, ont signé, le 12 août à Douala, un protocole d’accord de collaboration.

Ainsi, apprend-on, ce protocole vise spécifiquement à : garantir l’optimisation du recouvrement des recettes douanières et celles du CNCC ; améliorer la production des données statistiques relatives aux natures, quantités et volumes des marchandises en provenance et à destination du Cameroun; sécuriser davantage les mouvements desdites marchandises; accompagner les chargeurs dans leurs procédures de dédouanement; maîtriser les statistiques des marchandises en transit; contribuer à la réduction des coûts et délais de passage des marchandises. Aussi, les parties s’engagent à mettre en place une plateforme d’échange automatisé d’informations et de données afin de maîtriser le fichier des importations et des exportateurs.

« Ce protocole d’accord est utile et il a fallu du temps pour le mettre en place. Le dialogue était nécessaire, car nos destins sont liés. La Direction générale des Douanes veut mobiliser plus de recettes et maîtriser les flux. D’où il faut maîtriser tout le commerce extérieur, en amont et en aval. Le CNCC assure la défense des intérêts des importateurs et des exportateurs, en vue de développer le commerce extérieur », a expliqué le DG du CNCC. Pour sa part, le DG des Douanes a indiqué que ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de conventions et directives internationales, notamment en matière de gestion coordonnée des frontières et la mutualisation des données.

Au 31 juillet 2022, la direction générale des douanes déclare un montant provisoire comptabilisé des recettes douanières est de 76 milliards FCFA. Par rapport à l’objectif du mois de 66,7 milliards FCFA, le taux de réalisation est de 113,9 %. En ce qui concerne le cumul annuel à fin juillet 2022, un montant de 484 milliards FCFA est comptabilisé. En comparaison aux performances à fin juillet 2021 qui étaient de 469,6 milliards FCFA, l’on une hausse de 3,1 % en valeur relative et 14,4 milliards FCFA en valeur absolue. L’enveloppe attendue de la douane au cours de l’exercice 2022 est estimée à 863,9 milliards de FCFA, selon la loi de finances.

Sylvain Andzongo

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev