logoIC
Yaoundé - 26 juin 2022 -
Gestion publique

Établissements publics : les charges du personnel absorbent plus de 60% de la subvention de fonctionnement en 2020

Établissements publics : les charges du personnel absorbent plus de 60% de la subvention de fonctionnement en 2020

(Investir au Cameroun) - « Il ressort que dans la majorité des établissements publics, les charges de personnel absorbent plus de 60% de la subvention de fonctionnement » en 2020, apprend-on d’un document annexé à la loi de finances 2022 de l’État du Cameroun. Selon la même source, la subvention de fonctionnement s’est située à un peu plus de 72,4 milliards de FCFA. Elle représente près de 20% des concours financiers de l’État aux établissements publics qui se sont chiffrés à plus de 374 milliards de FCFA.

Cette révélation confirme la menace que les entreprises du portefeuille de l’État font peser sur le budget de l’État. En effet, il découle de ce constat que de nombreuses entités publiques sont tellement peu rentables, qu’elles pourraient se retrouver dans l’incapacité de payer les salaires sans le concours du Trésor public. C’est le cas, par exemple, de la Société de développement du cacao (Sodecao), dont le ratio entre les charges du personnel et le budget de fonctionnement dépasse 73%, contre 71,9% pour la Mission d’études pour l’aménagement de l’Océan.

Mais au-delà des deux établissements publics susmentionnés, l’explosion des charges du personnel est l’une des cinq causes majeures identifiées par le gouvernement pour expliquer la faible rentabilité de la majorité des entreprises du portefeuille de l’État. Dans un rapport rendu public en 2020 par la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), l’on apprend que les charges de personnel dans 90% de ces entités publiques sont supérieures à 30% du chiffre d’affaires annuel et sont « au-dessus de 70% » du chiffre d’affaires dans certains cas.

Cette réalité, souligne l’organisme en charge de la réhabilitation des entreprises et établissements du secteur public, « ne laisse pas de marge de manœuvre pour un fonctionnement optimal » et le financement des investissements.

BRM

Lire aussi :

10-09-2021 - Le Cameroun dévoile les 5 causes majeures de la faible rentabilité des entreprises publiques

placements-financiers-la-cnps-veut-doubler-en-5-ans-ses-revenus-qui-ont-atteint-20-5-milliards-de-fcfa-en-2021
Les revenus des placements financiers de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) se sont chiffrés à 20,5 milliards de FCFA en 2021, selon...
medias-la-television-publique-ivoirienne-va-se-faire-accompagner-par-la-crtv-pour-la-diffusion-de-la-can-2023
La Cameroon Radio Télévision (CRTV) va mettre son expérience pour la diffusion de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) prévue en 2023 en Côte...
la-camerounaise-kaltoume-idrissoun-premiere-laureate-du-prix-pierre-castel-2022
La Camerounaise Kaltoume Idrissoun épouse Aboubakar vient d’être déclarée première lauréate de la 5e édition du Prix Pierre Castel avec son projet de...
port-de-kribi-le-tunisien-studi-en-pole-position-pour-la-realisation-des-etudes-de-raccordement-electrique
Le marché de raccordement des industries du port de Kribi au réseau interconnecté sud vient de passer à une étape supérieure avec la publication des...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev