logoIC
Yaoundé - 26 mai 2020 -
Gestion publique

Depuis 2012, le Cameroun gagne 40 milliards de FCFA par an grâce au marquage chimique des produits pétroliers

Depuis 2012, le Cameroun gagne 40 milliards de FCFA par an grâce au marquage chimique des produits pétroliers

(Investir au Cameroun) - La société Hydrocarbures, analyses et contrôles (Hydrac) fait le bilan des retombées du marquage chimique des produits pétroliers, mise en œuvre au Cameroun depuis 2012. « Nous pouvons citer la réduction de la fraude de 36% à moins de 2% et l’augmentation des gains fiscaux de l’État dans ce secteur, soit environ 40 milliards de FCFA par an. Il y a également la préservation des moteurs des véhicules et autres outils de production, ainsi que la réduction de la pollution environnementale et la préservation de la santé des populations », déclare son directeur général, David Ekoume, dans une récente interview publiée par le magazine SNH Infos.

Le marquage des produits pétroliers, explique M. Ekoume, consiste en l’introduction d’infimes quantités de marqueurs ou traceurs élaborés à base de nanoparticules dans des produits pétroliers, en fonction de leur taxation et de leur destination. Des contrôles inopinés et répétitifs sont ensuite organisés sur le terrain à l’aide des équipements appropriés, permettant de détecter de façon quasi instantanée toutes les formes de fraude.

Hydrac est engagée dans le contrôle de la qualité et des quantités de produits pétroliers depuis sa création en 1982. Comme moyens de lutte mis en œuvre à ce jour, l’entreprise énumère entre autres : le contrôle à l’importation de la qualité et des quantités de produits pétroliers, le contrôle des quantités et de la qualité des produits dans les stations-services pour le compte des marketeurs, la recherche de la pollution dans les produits pétroliers commercialisés, les audits des pertes pour le compte des marketeurs, etc.

Sylvain Andzongo

le-cameroun-en-negociations-avec-golar-et-gazprom-pour-augmenter-la-production-du-gaz-naturel-liquefie
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) donne, ce mois de mai, un peu plus de détails sur son projet d’extension en cours du méthanier Hilli Episeyo,...
le-groupe-britannique-bwa-resources-decroche-deux-permis-d-exploration-miniere-au-cameroun
Le site KalkineMedia révèle dans un récent article que le groupe britannique BWA Resources a sécurisé son exposition directe au Cameroun en décembre 2019,...
certains-pays-du-g20-accordent-au-cameroun-la-suspension-du-paiement-de-leurs-creances
Sept pays membres du Club de Paris, un groupe de créanciers bilatéraux, ont accordé au Cameroun le droit de suspendre le service de sa dette, sur la...
le-pole-technologique-cowork-africa-lance-la-fabrication-des-supports-3d-pour-masques-de-protection-faciale-au-cameroun
Le service 3D Studio de Cowork Africa, espace de coworking et d’innovation basé à Douala, a remis, le 22 mai, un don de supports imprimés en 3D pour...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev