logoIC
Yaoundé - 19 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Gestion publique

Le secteur des emballages plastiques doit mettre fin à ses activités en mars 2014

Le secteur des emballages plastiques doit mettre fin à ses activités en mars 2014

(Investir au Cameroun) - Le ministre camerounais de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable (Minepded), Pierre Helé, a annoncé au cours d’un point de presse lundi, 12 août 2013, à Yaoundé, que les opérateurs du secteur des emballages plastiques au Cameroun avaient jusqu’en mars 2014 pour arrêter leurs activités de vente et de production d’emballages plastiques non biodégradables, a appris l’agence Ecofin.

Selon Pierre Hele, après mars 2014, les opérateurs qui « produiront, importeront ou vendront des emballages plastiques de moins de 60 microns écoperont soit d’une peine de prison, soit d’une amende pécuniaire pouvant aller jusqu’à plusieurs millions ».

Au cours du point de presse susdit, le Minepded a annoncé une rencontre à Douala ce 14 août 2013, avec les opérateurs économiques du secteur, afin de poursuivre la vulgarisation des textes adoptés l’année dernière, visant la gestion des déchets non biodégradables. Lors de la signature de cette abondante littérature, les acteurs concernés ont eu un délai de 18 mois pour liquider les stocks existants.

La finalité, d’après Pierre Helé, c’est de parvenir à « se débarrasser de ces produits ». « Certains pays comme le Tchad et le Rwanda ont réussi à se débarrasser des emballages plastiques. Le Cameroun peut y arriver », a-t-il indiqué. Selon les récents chiffres divulgués par le Minepded, les déchets plastiques sont évalués à 10% des six millions de tonnes d’ordures produites chaque jour à travers le pays.

le-gabon-mise-sur-les-investisseurs-camerounais-pour-lever-885-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-en-2021
Afin de réussir son programme d’émissions de titres publics sur le marché monétaire de la sous-région en 2021, l’État du Gabon, qui entend mobiliser une...
d-une-capacite-d-assemblage-de-250-machines-par-an-l-usine-de-tractafric-au-cameroun-sera-inauguree-le-23-janvier-2021
Achevée en mars 2020, l’unité d’assemblage des engins et de groupes électrogènes construite dans la zone industrialo-portuaire de Kribi par Tractafric...
des-debut-2022-la-1ere-turbine-de-l-usine-du-barrage-de-lom-pangar-injectera-7-5-mw-dans-le-reseau-electrique
D’une capacité de production de 30 MW, la centrale hydroélectrique en construction au pied du barrage-réservoir de Lom Pangar, mis en eau dans la...
l-etat-debloque-10-milliards-de-fcfa-pour-apaiser-les-tensions-sociales-chez-le-fournisseur-d-eau-camwater
Des sources autorisées à la Cameroon Water Utilities (Camwater) confirment le déblocage par l’Etat d’un montant de 10 milliards de FCFA pour régler la...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev