logoIC
Yaoundé - 04 mars 2021 -
Gestion publique

Le Cameroun se rapproche de la barre de 2% pour ses levées de fonds de court terme sur le marché monétaire

Le Cameroun se rapproche de la barre de 2% pour ses levées de fonds de court terme sur le marché monétaire

(Investir au Cameroun) - Le 10 février 2021, le Trésor public camerounais a pu lever une enveloppe de 20 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la Beac, l’institut d’émission des six États de la Cemac (Cameroun, Gabon, Congo, Tchad, RCA, Guinée équatoriale), au travers d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) à 26 semaines.

En plus d’avoir été sursouscrite (190%), l’opération s’est dénouée à un taux d’intérêt moyen pondéré de 2,16%, révèle le communiqué publié le 12 février 2021 par la Banque centrale des États de la Cemac. En 2020, sur les opérations de même maturité, le Cameroun affichait des taux moyens de 2,4 voire 2,7%.

En ce début d’année 2021 donc, le principal animateur du marché monétaire de la Cemac se rapproche un peu plus de la barre de 2% de taux d’intérêt, pour ses emprunts de court terme. Toute chose qui contribue à renforcer son statut de pays s’endettant le moins chèrement sur le marché des titres en Afrique subsaharienne.  

« Le Cameroun est aujourd’hui le seul pays au Sud du Sahara, qui s’endette encore à des taux d’intérêt de moins de 3% pour les titres de courte maturité et de moins de 7% pour les maturités longues », aime à rappeler le directeur général du Trésor au ministère des Finances, Sylvester Moh.

Cette baisse des taux d’intérêt concédée au Cameroun par les investisseurs du marché monétaire, qui peut s’expliquer par le respect par le pays de tous ses engagements sur ce marché depuis sa création en 2011, est de bon augure pour l’enveloppe de 350 milliards de FCFA que le Cameroun entend mobiliser sur ce marché tout au long de l’année 2021 courante.

BRM

Lire aussi:

04-06-2020 - Moh Sylvester: « le Cameroun est le seul pays au sud du Sahara qui s’endette à moins de 3% pour les titres de courte maturité… »

reouverture-officielle-annoncee-du-corridor-douala-bangui-ferme-depuis-3-mois-pour-insecurite-en-rca
Des sources autorisées au sein de l’administration douanière camerounaise annoncent la réouverture officielle du corridor Douala-Bangui fermé depuis près...
sur-prescription-de-l-omc-le-cameroun-prepare-un-programme-national-d-elaboration-des-normes-pour-2022
Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de février-avril 2021, un appel à...
la-banque-europeenne-d-investissement-pourrait-entrer-dans-le-capital-de-la-bdeac
Nikolaos Miliniatis, chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour l'Afrique centrale, a été reçu le 2 mars à Brazzaville...
les-propositions-de-l-expert-camerounais-alain-symphorien-ndzana-biloa-pour-une-meilleure-fiscalite-internationale
La Covid-19 est venue exposer davantage le besoin pour les pays, notamment ceux qui disposent de ressources financières modestes, de pouvoir mobiliser...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n106 Janvier 2021

Le Cameroun passe à la phase industrielle


Mathurin Kamdem, un patriote déterminé


Business in Cameroon n96: January-2021

Cameroon moves to the industrial phase


Mathurin Kamdem, a determined patriot

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev