logoIC
Yaoundé - 26 mai 2020 -
Gestion publique

Grâce à Maersk et CMA/CGM, le port de Kribi met le cap sur la densification du trafic avec le Moyen-Orient et l’Inde

Grâce à Maersk et CMA/CGM, le port de Kribi met le cap sur la densification du trafic avec le Moyen-Orient et l’Inde

(Investir au Cameroun) - Après plusieurs escales dédiées au transbordement de marchandises effectuées au port de Kribi, dans le Sud-Cameroun, en 2019, MaersK Line, leader mondial du transport maritime a lancé, le 7 mai dernier, une nouvelle offre qui inclue désormais les trafics domestiques import/export, à destination des Émirats arabes unis, l’Inde et le Sri Lanka.

Ces nouvelles destinations vers le Moyen-Orient et l’Inde, explique l’autorité portuaire de Kribi (PAK), sont possibles à la faveur du service Midas1/Mesawa, exploité par les compagnies maritimes Maersk et CMA/CGM. Selon, Michael Mama, le directeur de l’exploitation (DEX) du PAK, le service Midas1/Mesawa, permet à Kribi d’améliorer sa liaison globale au niveau des marchés mondiaux.

« Forcément, le nouveau service co-exploité par Maersk et CMA/CGM va permettre d’augmenter les parts du marché du Terminal à conteneurs pour les marchandises en provenance et/ou à destination de cette région du globe [Moyen-Orient et l’Inde]. De plus, il va permettre aux opérateurs économiques camerounais, dont les fournisseurs et/ou les clients viennent de cette zone, de bénéficier d’un temps de transit réduit et de coûts de transport compétitifs ».

Un autre effet indirect selon le DEX, porte sur l’attrait induit pour la plateforme logistique et industrielle de Kribi, notamment pour les investisseurs qui ont des contrats commerciaux avec des opérateurs économiques du Moyen-Orient et de l’Inde. Aussi, le démarrage de ce service va naturellement inciter un dynamisme commercial très intéressant pour la destination Kribi. Surtout que le service Midas1/Mesawa est lié à un autre service qui touche directement l’Asie du Sud-Est. C’est dire que l’ensemble des opérateurs qui vont utiliser ce service via Kribi pourront être connectés au réseau mondial de l’armateur Danois Maersk.

En 2019, le Moyen-Orient et l’Inde ont représenté à peu près en origine 9,2% du trafic du terminal à conteneurs de Kribi et en destination 4,5% du trafic. Une performance que la place portuaire camerounaise veut voir à la hausse.

Sylvain Andzongo

israel-multiplie-ses-contacts-au-cameroun-en-vue-d-investir-dans-le-secteur-de-l-eau-potable
Isi Yanouka, le tout nouvel ambassadeur d’Israël au Cameroun, a rencontré le ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, le 18 mai 2020 dans la capitale...
le-cameroun-en-negociations-avec-golar-et-gazprom-pour-augmenter-la-production-du-gaz-naturel-liquefie
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) donne, ce mois de mai, un peu plus de détails sur son projet d’extension en cours du méthanier Hilli Episeyo,...
le-groupe-britannique-bwa-resources-decroche-deux-permis-d-exploration-miniere-au-cameroun
Le site KalkineMedia révèle dans un récent article que le groupe britannique BWA Resources a sécurisé son exposition directe au Cameroun en décembre 2019,...
certains-pays-du-g20-accordent-au-cameroun-la-suspension-du-paiement-de-leurs-creances
Sept pays membres du Club de Paris, un groupe de créanciers bilatéraux, ont accordé au Cameroun le droit de suspendre le service de sa dette, sur la...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev