logoIC
Yaoundé - 26 mai 2020 -
Gestion publique

Compte d’opérations : à fin 2019, le Cameroun détenait à lui tout seul plus de 50% des réserves de change de la Cemac

Compte d’opérations : à fin 2019, le Cameroun détenait à lui tout seul plus de 50% des réserves de change de la Cemac

(Investir au Cameroun) - Au 31 décembre 2019, le Compte d’opérations des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée Équatoriale), logé au Trésor français, affichait un solde de 3 740,3 milliards de FCFA, en hausse de près de 400 milliards de FCFA par rapport au solde de 3 359,8 milliards de FCFA enregistré à la fin de l’année 2018.

Selon un rapport que vient de rendre public la Beac, institut d’émission des six pays de la Cemac, une répartition de ces réserves par États confirme la place prépondérante que joue le Cameroun au sein de cet espace communautaire.

 En effet, révèle le rapport susmentionné, avec des réserves d’un peu plus de 2 067 milliards de FCFA au 31 décembre 2019, le Cameroun, à lui tout seul, contribue à plus de 50% de la cagnotte globale des six pays de la Cemac, logée au Trésor français (50% des réserves de change sont directement gérées par les États eux-mêmes, NDLR).

Le Gabon, 2e contributeur aux réserves en compte d’opérations, selon le rapport de la BEAC, n’affiche qu’un solde de 668,6 milliards de FCFA au cours de la même période, soit le tiers des avoirs du Cameroun.

 Au demeurant, Libreville fait mieux que les services centraux de la BEAC (246,1 milliards de FCFA), le Congo (un peu plus de 500 milliards), la RCA (195,6 milliards de FCFA), le Tchad (157,6 milliards de FCFA), et surtout la Guinée Équatoriale, dont le solde en Compte d’opérations est négatif à fin 2019 (-95,5 milliards de FCFA). Ce fut déjà le cas au 31 décembre 2018 (-32 milliards de FCFA).

Ces statistiques, qui confortent le Cameroun dans son statut de locomotive économique de la zone Cemac, indiquent simplement qu’au cours de l’année 2019, ce pays a été la mamelle nourricière de l’ensemble de ses homologues de cette espace communautaire.

En effet, les réserves en Compte d’opérations permettent de garantir les importations des biens et services par les différents pays (qui sont tous importateurs nets), indépendamment de leurs avoirs dans ce compte.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

14-05-2020 - Les réserves de la Cemac déposées au Trésor français génèrent 13 milliards de FCFA d’intérêts en 2019

13-05-2020 - Cemac : la ruée des banquiers vers la pension livrée booste de près de 300% les transactions interbancaires en 2019

investissements-au-cameroun-4000-milliards-de-fcfa-de-projets-dans-le-pipe-depuis-2014-pour-74-000-emplois-projetes
Rendu au mois de mai 2020 courant, l’Agence de promotion des investissements (API), qui implémente la loi de 2013 portant incitations à l’investissement...
le-syndicat-des-employes-de-viettel-cameroun-programme-une-greve-illimitee-des-le-7-juin-2020
Le Syndicat national autonome des travailleurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Syntic) a déposé un préavis de grève...
sasel-veut-investir-5-milliards-de-fcfa-pour-doubler-la-capacite-de-production-du-sel-dans-son-usine-de-douala
La Société africaine de sel (Sasel) ambitionne d’étendre son usine située dans la zone industrielle de Bonabéri à Douala, la capitale économique du...
israel-multiplie-ses-contacts-au-cameroun-en-vue-d-investir-dans-le-secteur-de-l-eau-potable
Isi Yanouka, le tout nouvel ambassadeur d’Israël au Cameroun, a rencontré le ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, le 18 mai 2020 dans la capitale...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev