logoIC
Yaoundé - 25 juillet 2021 -
Gestion publique

Au Cameroun, la République tchèque veut investir dans l’agriculture, l’exploitation minière, la défense et la sécurité

Au Cameroun, la République tchèque veut investir dans l’agriculture, l’exploitation minière, la défense et la sécurité

(Investir au Cameroun) - Au sortir d’une audience au ministère des Affaires étrangères le 14 juillet 2021, le vice-ministre tchèque de la Défense, Tomas Kopecny, n’a pas caché les ressorts de sa visite en terre camerounaise. « Je suis venu avec d’autres collègues qui voudraient investir dans l’exploration des ressources minières. Nous avons trois piliers à développer pour faire avancer notre coopération. Il s’agit de l’agriculture, de l’exploitation minière et de la défense/sécurité », a-t-il confié.

La déclaration de ce membre du gouvernement tchèque en dit long sur les nouvelles ambitions de ce pays, dont la coopération économique avec le Cameroun est encore des plus discrètes. Une réalité que la partie tchèque veut visiblement changer, au travers de la multiplication de missions de prospection d’opportunités d’investissements au Cameroun. L’on se souvient, en effet, que sous la conduite du vice-ministre tchèque des Affaires étrangères de l’époque, Ivan Jancarek, une mission d’opérateurs économiques tchèques avait séjourné au Cameroun en décembre 2017, à la recherche de partenariats avec leurs homologues camerounais.

 Cette mission au Cameroun survenait, elle-même, 9 mois après un séjour d’une dizaine d’opérateurs économiques camerounais du secteur de l’agro-industrie en République tchèque. « Je serai très heureux que notre pays participe à l’essor de l’agro-industrie du Cameroun, pays stable et en progression économique. Il peut devenir un modèle dans l’usage de techniques pour se hisser au niveau mondial en cette matière. Cela exige aussi une coopération avec la recherche et les établissements de formation ; nous y sommes disposés », avait alors confié Jiri Sir, le vice-ministre tchèque en charge des Matières premières agricoles, des Relations avec l’étranger et de la Production biologique.

BRM

Lire aussi :

13-12-2017 - Une délégation d’opérateurs économiques tchèques en mission de prospection au Cameroun

electricite-les-industries-demandent-a-eneo-340-mw-d-energie-supplementaire
  Des demandes de fourniture d’électricité déposées chez Eneo, distributeur exclusif de l’énergie électrique au Cameroun, il ressort que les...
le-port-de-douala-casse-les-prix-pour-le-pesage-des-marchandises-en-direction-de-la-rca-et-du-tchad
L’autorité portuaire de la place de Douala-Bonabéri (PAD), principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, vient de baisser les prix de pesage des...
route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev