logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Gestion publique

Marché des titres publics de la Beac : baisse des coûts des emprunts et de l’offre au mois d’août 2022

Marché des titres publics de la Beac : baisse des coûts des emprunts et de l’offre au mois d’août 2022

(Investir au Cameroun) - Entre juillet et août 2022, le coût moyen des ressources mobilisées par les Etats sur le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), a baissé de 0,66 point. Selon les données publiées par la Cellule de règlement et de conservation des titres de la Beac, ce coût moyen est passé de 7,69% en juillet, à 7,03% en août dernier.

Ce fléchissement des coûts des emprunts s’est accompagné d’une baisse du taux de participation (de 34,01% en juillet à 30,39 en août) des banques opérant sur ce marché comme Spécialistes en valeur du Trésor (SVT). Ce refroidissement de l’intérêt des SVT pour les appels de fonds des Etats a lui-même induit une réduction du taux de souscription aux opérations de recherche des financements de 29,7%, passant de 116,85% en juillet à 87,08% au mois d’août 2022.

Cette baisse des coûts, elle-même consécutive à un fléchissement de l’offre des SVT peut s’expliquer par l’essoufflement des banques opérant comme SVT, qui ont été très sollicitées depuis le début de l’année, aussi bien sur le marché des titres publics que sur le marché financier unifié.

De plus, en cette fin d’année 2022, soumises à l’obligation de respect des ratios prudentiels édictés par les autorités monétaires et de régulation, ces SVT peuvent ne plus disposer de ressources suffisantes pour répondre aux appels de fonds des Etats de la Cemac opérant sur le marché monétaire sous-régional.

BRM

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev