logoIC
Yaoundé - 28 février 2024 -
Gestion publique

Filière porcine : sélection des éleveurs à l’Ouest du Cameroun pour une distribution de parentaux améliorés

Filière porcine : sélection des éleveurs à l’Ouest du Cameroun pour une distribution de parentaux améliorés

(Investir au Cameroun) - Dans le cadre du Projet de développement de l’élevage (Prodel), le ministre du secteur (Minepia), Dr Taîga, vient de lancer un avis de sollicitation à manifestation d’intérêt pour la sélection des fermes porcines pouvant bénéficier de géniteurs porcins améliorés à la station d’élevage de Kounden, à l’Ouest du Cameroun.

« Il s’agit d’une opportunité pour les éleveurs d’améliorer leur potentiel de production à savoir : la productivité, la prolificité, le rendement viande…La politique du Cameroun en matière de production de la viande porcine vise à  satisfaire la demande nationale en produits porcins ; dégager des excédents pour l’exportation afin de contribuer à équilibrer la balance commerciale ; créer des opportunités d’emplois dans les zones urbaines et rurales et améliorer l’efficacité de la gestion des ressources naturelles », explique le membre du gouvernement.

Pour atteindre ces objectifs, le Prodel a importé 100 porcelets grand-parentaux au mois de mars 2022 afin de produire des parentaux à distribuer à des fermes de multiplication sélectionnées. Pour en bénéficier, les éleveurs porcins camerounais en activité, doivent prouver leur expérience et manifester leur désir de renforcer leurs investissements dans la filière. Le processus de sélection, apprend-on, se déroulera en plusieurs phases à l’issue desquelles seront retenus les éleveurs répondant, au mieux, aux objectifs du projet.

Le dossier de candidature est constitué d’une lettre de motivation datée, signée et timbrée adressée au ministre de l’Elevage ; un CV ; un plan de localisation ; un titre de propriété du site de la ferme ; une liste des employés avec numéros de carte d’identité et signatures. Il doit être déposé « sans délais » dans les services centraux et démembrements du Minepia.

Cette opération devrait permet de reconstituer progressivement le cheptel national. Ceci, après l’épizootie de peste porcine africaine qui s’est déclarée en juin 2021 dans la région de l’Ouest, l’un des plus grands bassins de production du pays. Cette épizootie, qui avait conduit le gouvernement à interdire la circulation et la commercialisation des porcs dans cette région, a provoqué l’abattage de 90 000 porcs en l’espace de trois mois. Selon l’interprofession des éleveurs de porcs de la région de l’Ouest, cette quantité d’animaux abattus représente 22,5% du cheptel de 400 000 têtes recensées dans cette partie du Cameroun.

S.A.

Lire aussi :

08-03-2022-Filière porcine : le Cameroun importe des reproducteurs après la perte de 22,5% du cheptel de la région de l’Ouest

16-09-2021 - Peste porcine : après trois mois de restrictions, les éleveurs de porcs de l’Ouest peuvent renouer avec leurs activités

15-09-2021 - Peste porcine : après avoir décimé 22,5% du cheptel, l’épizootie est désormais maîtrisée à l’Ouest du Cameroun

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev