logoIC
Yaoundé - 05 décembre 2020 -
Gestion publique

La BAD table sur un triplement des échanges commerciaux en Afrique centrale, de 2% à 6%, à l’horizon 2025

La BAD table sur un triplement des échanges commerciaux en Afrique centrale, de 2% à 6%, à l’horizon 2025

(Investir au Cameroun) - Le 16 novembre à Paris, la Banque africaine de développement (BAD) a indiqué ses attentes de la table-ronde destinée à lever 3,4 milliards d’euros (2 205,04 milliards de FCFA) pour des projets intégrateurs d’infrastructures de transport et d’énergie dans les six pays membres (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

« À travers sa Stratégie d’intégration régionale pour l’Afrique centrale, la BAD table sur un triplement des échanges commerciaux intrarégionaux, de 2% à 6%, à l’horizon 2025. Les investissements portent sur 3,2 milliards d’UC (4,4 milliards de dollars américains) dans des projets régionaux, avec un partenariat accru avec les autres bailleurs et le secteur privé », a indiqué l’institution financière.

Elle a précisé qu’en tant que chef de file des partenaires techniques et financiers pour le développement des infrastructures en Afrique centrale, elle a déjà fourni un appui pour la réalisation des études nécessaires à la maturation de nombreux projets inscrits dans le Plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale (PDCT-AC), qui fait l’objet de cette table-ronde.

Sur la période 2015-2019, la Banque déclare avoir déjà mobilisé, en faveur de projets du secteur des transports en Afrique centrale, 1,13 milliard d’euros (768 milliards de FCFA). Environ 30% de ces financements ont été consacrés, principalement, au développement et à la rénovation de corridors routiers entre États de la sous-région Cemac.

« La Banque s’appuiera sur son leadership en matière de développement des infrastructures, de dialogue et de renforcement des capacités pour attirer des cofinancements, accélérer la diversification économique, renforcer la gouvernance et faciliter les transformations structurelles en Afrique centrale », a déclaré Solomane Koné (photo), directeur général par intérim de la BAD pour l’Afrique centrale.

S.A.

Lire aussi :

16-11-2020-Projets intégrateurs de la Cemac : plus de 465 milliards de FCFA déjà mobilisés, 2 205 milliards encore recherchés

a-fin-octobre-2020-une-cargaison-de-20-323-tonnes-de-gaz-domestique-a-ete-produite-dans-les-champs-gaziers-de-kribi
Entre janvier et octobre 2020, le Hilli Episseyo, unité flottante de liquéfaction du gaz naturel active au large de Kribi, la cité balnéaire de la région...
le-cameroun-va-depenser-2-2-milliards-de-fcfa-par-mois-pour-doter-le-septentrion-de-20-mw-d-electricite
Depuis le 30 novembre dernier, les équipes de la société Eneo ont débuté le démontage des équipements à la centrale d’Ahala, dans la banlieue de...
marche-monetaire-nouvelle-emission-d-obligations-du-tresor-camerounais-le-9-decembre-pour-30-milliards-de-fcfa
Le Cameroun effectuera une nouvelle opération de levée de fonds sur le marché monétaire, le 9 décembre 2020, apprend-on officiellement. Au moyen...
ellipse-projects-sas-france-accuse-un-retard-dans-l-implementation-des-ponts-metalliques-au-cameroun
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 1er décembre dernier, le ministre des Travaux publics (Mintp) a fait le point sur le projet de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev