logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Gestion publique

Fibre optique : des câbles sous-marins sous utilisés au Cameroun depuis 17 ans, malgré des besoins croissants (SFI)

Fibre optique : des câbles sous-marins sous utilisés au Cameroun depuis 17 ans, malgré des besoins croissants (SFI)

(Investir au Cameroun) - Présenté comme un hub en matière d’infrastructures des télécoms, au regard des cinq câbles sous-marins à fibre optique auxquels il est connecté (SAT3, WACS, ACE, SAIL et NCSCS), le Cameroun exploite cependant très peu ces équipements pour développer son secteur des télécoms, ainsi que celui de la sous-région Afrique centrale. C’est du moins ce que révèle un récent rapport de la Société financière internationale (SFI) sur l’état du secteur du numérique dans le pays.

« Seulement environ 15% de la capacité du câble SAT3 et 30% de la capacité du câble WACS ont été utilisés depuis leur lancement, il y a 17 ans », indique la filiale de la banque mondiale dédiée au financement du secteur privé dans le rapport sus-mentionné. Cette révélation de la SFI permet de mieux comprendre le protocole d’accord signé le 14 juillet 2021 à Dubaï, aux Émirats arabes unis, entre Camtel, l’opérateur historique des télécoms au Cameroun, et MTN GlobalConnect.

Concrètement, à travers cet accord, Camtel, qui détient le monopole de la gestion de la fibre optique au Cameroun, permet à MTN GlobalConnect de commercialiser quatre câbles sous-marins à fibre optique auxquels le pays est connecté. Ceci, de manière à pouvoir non seulement rentabiliser ces infrastructures, mais aussi contribuer au développement du secteur du numérique dans le pays.

« MTN GlobalConnect déploiera sa force de vente internationale pour accompagner Camtel dans la commercialisation de ses quatre câbles sous-marins au Cameroun et dans la sous-région, notamment : SAT3, WACS, NCSCS et le câble sous-marin SAIL qui relie le Cameroun au Brésil. Ces quatre câbles gérés par Camtel sont des infrastructures essentielles pour la connectivité du pays et de la sous-région. Le partenariat conclu par les deux entreprises accélérera le processus de transformation digitale du Cameroun ; et permettra au pays de se positionner comme un hub numérique pour la région », avaient expliqué les deux partenaires dans le communiqué rendu public à l’issue de la cérémonie de signature de la convention.

À l’observation, l’efficacité de MTN GlobalConnect dans la commercialisation des câbles sous-marins gérés par Camtel devrait contribuer à réduire le « fibre gap » au Cameroun. Selon la SFI, ce phénomène, qui renvoie aux zones dans lesquelles la fibre optique n’est pas encore déployée ou alors n’est pas encore utilisée, touchait encore environ 14 millions de personnes au Cameroun en 2020, soit plus de la moitié de la population du pays estimée à environ 25 millions d’habitants.

Pareil scénario aiderait également à l’accroissement du taux de pénétration de l’internet haut débit fixe et mobile au Cameroun, qui stagne à 22% depuis 2016, selon la filiale de la banque mondiale.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

21-07-2021 - Fibre optique : MTN GlobalConnect s’engage à commercialiser quatre câbles sous-marins de l’opérateur public Camtel

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev