logoIC
Yaoundé - 07 décembre 2019 -
Gestion publique

Stecy SA, société de transport urbain de masse de Yaoundé, annonce la reprise partielle de ses activités

Stecy SA, société de transport urbain de masse de Yaoundé, annonce la reprise partielle de ses activités

(Investir au Cameroun) - Le personnel de la Société de transports et équipements collectifs de Yaoundé (Stecy SA) vient de suspendre son mot d’ordre de grève engagé depuis le 15 juillet dernier.

Selon un communiqué signé de Célestin Hermann Tsambou, le directeur général de Stecy SA, cette suspension de grève fait suite à une concertation (dont les conclusions ne sont pas encore publiques) entre le top management de la société de transport de masse et les délégués du personnel. Ces derniers ont décidé d’assurer le « service minimum » sur cinq lignes sur les treize existantes. Il s’agit des lignes 1 (Ebang-Messa) ; 2 (Soa-Ngoa Ekelle) ; 5 (Acropole-Odza borne 12) ; 6 (Nkoabang-Messa) et 12 (Camtel-Leboudi).

La direction générale continue d’attendre une session extraordinaire du conseil d’administration qui « se tiendra dans les plus brefs délais pour que la situation revienne à la normale ». Le personnel se plaint du mauvais traitement qu’il subirait : salaires irréguliers, non-paiement de primes et autres indemnités, matériel roulant régulièrement en panne, travail sans pause ni repas, etc.

Stecy SA est le fruit d’un partenariat public-privé entre le groupement portugais Eximtrans Sarl/Irmaos Mota et la Communauté urbaine de Yaoundé, la super mairie de la capitale du Cameroun. Lancée le 13 février 2017, la société de transport de masse de la ville de Yaoundé devrait bénéficier, de la part du partenaire portugais, d’un investissement de 13 milliards de FCFA sur une période de 10 ans. L’État, quant à lui, doit verser une subvention annuelle de 1,6 milliard de FCFA.

S.A

le-cameroun-veut-durcir-sa-legislation-regissant-l-activite-de-notaires-huissiers-greffiers-arbitres
Dans le cadre du projet de loi de finances 2020 déposé par le gouvernement au parlement, l’on y a apprend que l’État veut durcir la législation...
la-centrale-de-mekin-15-mw-dans-le-sud-cameroun-a-l-arret-apres-sa-mise-sous-tension-en-avril-2019
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 4 novembre, Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), a fait cas des défis du...
au-30-novembre-2019-les-exportations-du-cameroun-en-gaz-naturel-liquefie-se-situent-a-3-9-millions-m3
Au 30 novembre 2019, les exportations du Cameroun en gaz naturel liquéfié (GNL) se situent à 3 912 738 m3, selon des sources autorisées à la Société...
la-production-nationale-d-eau-potable-du-cameroun-est-passee-de-731-080-a-824-456-m3-jour-entre-2018-et-2019
Selon les récentes données fournies par le ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee), la production nationale d’eau potable du Cameroun est passée de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n91: Novembre 2019

Le poids croissant des banques marocaines au Cameroun


Le Made in Cameroon progresse dans les supermarchés


Business in Cameroon n81: November 2019

The growing weight of Moroccan banks in Cameroon


Made in Cameroon products gradually take over supermarkets

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev