logoIC
Yaoundé - 05 décembre 2020 -
Gestion publique

L’Espagnol Boluda en passe de décrocher le contrat pour les services de remorquage au port de Douala, au Cameroun

L’Espagnol Boluda en passe de décrocher le contrat pour les services de remorquage au port de Douala, au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Au terme d’un appel d’offres international restreint, lancé en juin 2020, la société Boluda France vient d’être désignée « adjudicataire provisoire » du contrat pour les services de remorquage au port de Douala, la principale plateforme portuaire du Cameroun, située dans la capitale économique. Boluda France est une filiale du conglomérat espagnol Boluda Corporación Marítima.

 « L’étape suivante portera sur les discussions de finalisation des termes du contrat de concession (…) Lesdits travaux pour lesquels je vous invite, par ailleurs, se tiendront du 24 au 30 novembre 2020, à partir de 9h précises dans la salle des réunions de la direction des aménagements portuaires, sise à l’ancienne direction technique du PAD », écrit le directeur général du Port autonome de Douala (PAD), Cyrus Ngo’o, à son homologue de Boluda France.

Cette entreprise espagnole qui, sauf surprise de dernière minute, empochera définitivement le contrat de concession des services de remorquage au port de Douala, surclasse ainsi trois concurrents également short-listés au début de l’année courante, au terme d’un appel à manifestation d’intérêt.

Il s’agit notamment de la société camerounaise Fako Transport & Shiping Company Ldt, déjà adjudicataire du contrat de remorquage sur le terminal pétrolier de Cap Limboh, à partir duquel est ravitaillée l’unique raffinerie de pétrole au Cameroun, située à Limbe, la cité balnéaire de la région du Sud-Ouest. L’entreprise camerounaise avait été short-listée avec le Néerlandais Smit Lamnaco, qui opère au port en eau profonde de Kribi, et la société belge Combine Marine Terminal Operations Worldwide.

Pour rappel, sur une plateforme portuaire, le service de remorquage consiste à tracter un navire à l’entrée ou à la sortie du port, à l’aide d’un ou de plusieurs remorqueurs, lorsque le navire en question ne peut pas réaliser tout seul ses opérations d’accostage ou quitter les quais.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

10-01-2019 - La société camerounaise Fako Transport & Shiping Company short-listée pour la concession de l’activité de remorquage au port de Douala  

a-fin-octobre-2020-une-cargaison-de-20-323-tonnes-de-gaz-domestique-a-ete-produite-dans-les-champs-gaziers-de-kribi
Entre janvier et octobre 2020, le Hilli Episseyo, unité flottante de liquéfaction du gaz naturel active au large de Kribi, la cité balnéaire de la région...
le-cameroun-va-depenser-2-2-milliards-de-fcfa-par-mois-pour-doter-le-septentrion-de-20-mw-d-electricite
Depuis le 30 novembre dernier, les équipes de la société Eneo ont débuté le démontage des équipements à la centrale d’Ahala, dans la banlieue de...
marche-monetaire-nouvelle-emission-d-obligations-du-tresor-camerounais-le-9-decembre-pour-30-milliards-de-fcfa
Le Cameroun effectuera une nouvelle opération de levée de fonds sur le marché monétaire, le 9 décembre 2020, apprend-on officiellement. Au moyen...
ellipse-projects-sas-france-accuse-un-retard-dans-l-implementation-des-ponts-metalliques-au-cameroun
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 1er décembre dernier, le ministre des Travaux publics (Mintp) a fait le point sur le projet de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev