logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Gestion publique

Le Cameroun affiche une dette intérieure de 2 647 milliards de FCFA au 31 décembre 2020

Le Cameroun affiche une dette intérieure de 2 647 milliards de FCFA au 31 décembre 2020

(Investir au Cameroun) - Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), l’organe en charge de la gestion de la dette publique au Cameroun, le volume global de la dette intérieure du pays se chiffrait à 2 647 milliards de FCFA au 31 décembre 2021. Cette enveloppe est en hausse de plus de 300 milliards de FCFA par rapport aux 2 297 milliards de FCFA pointés en 2019, année au cours de laquelle la dette intérieure du Cameroun a franchi pour la première fois la barre symbolique de 2 000 milliards de FCFA.

L’augmentation de cette enveloppe, explique une source proche du dossier, se justifie non seulement par la méthode qui veut que les restes-à-payer de plus de trois mois du Trésor public (il s’agit de la dette vis-à-vis des fournisseurs de l’État, NDLR) intègrent dorénavant l’enveloppe de la dette publique, mais aussi, et surtout par l’accélération des opérations de levées de fonds sur le marché des titres publics de la BEAC. En effet, en plus des émissions hebdomadaires des bons du Trésor assimilables (BTA), l’Etat du Cameroun a lancé, depuis 2019, un vaste programme de mobilisation des financements de long terme sur le marché des titres publics de la BEAC, au moyen des émissions d’obligations du Trésor assimilables (OTA).

Dans le détail, selon les pointages de la CAA, les « émissions plus prononcées des titres publics » ont conduit le Cameroun à quadrupler le volume de ses opérations sur le marché des titres publics sous-régional en 5 ans, passant d’un encours de 265 milliards de FCFA en 2015, à 1013 milliards de FCFA au 31 décembre 2020.

Au demeurant, si selon les officiels ces levées de fonds sur le marché local des capitaux permettent d’assurer une gestion plus sereine de la trésorerie publique et de réaliser des projets d’investissements publics, l’alourdissement de la dette publique du Cameroun, de manière générale, constitue de plus en plus une source d’inquiétude. Aussi bien pour le gouvernement, lui-même, que pour les partenaires au développement, qui ont d’ores et déjà classé le Cameroun parmi les « pays à risque de surendettement ».

BRM

Lire aussi:

12-04-2021 - En 5 ans, le Cameroun quadruple l’encours de ses emprunts (1013 milliards FCFA en 2020) sur le marché des titres publics

paul-k-fokam-les-pays-africains-sont-les-mieux-places-pour-avoir-une-monnaie-reconnue-sur-le-plan-international
L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif et engagé milliardaire camerounais, Paul K. Fokam, a...
au-cameroun-malgre-l-intensification-des-pluies-les-prix-du-cacao-caracolent-toujours-a-plus-de-1000-fcfa
Ce 6 mai 2021, le kilogramme de fèves de cacao était cédé dans les bassins de production du Cameroun entre 1025 et 1075 FCFA, selon la compilation...
plus-de-1000-pieces-de-nattes-de-contrebande-d-origine-asiatique-saisies-au-cameroun
Les éléments de la douane camerounaise ont saisi, ce 6 mai 2021 dans la localité de Dembo, située dans la région du Nord, un lot de 1080 pièces de nattes...
pour-reduire-les-delestages-le-cameroun-veut-installer-30-mw-de-solaire-modulaire-et-mobile-dans-le-septentrion-en-2021
Afin de soulager les ménages et entreprises des régions septentrionales du Cameroun, qui vivent des délestages sans précédent depuis plusieurs mois, en...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev