logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Gestion publique

Cemac : le Cameroun décroche les postes de vice-président de la Commission, président de la Cosumaf et DG à la Beac

Cemac : le Cameroun décroche les postes de vice-président de la Commission, président de la Cosumaf et DG à la Beac

(Investir au Cameroun) - Comme prévu, la 15e Conférence des chefs d’Etat de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), tenue le 17 mars 2023 à Yaoundé, la capitale camerounaise, a débouché sur des nominations à la tête de certaines institutions communautaires. Ces décisions n’ont pas encore été rendues publiques. Mais Investir au Cameroun est à mesure d’affirmer qu’en plus du poste de président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), qui échoit au Camerounais Dieudonné Evou Mekou depuis avril 2022, la locomotive économique de la Cemac décroche de nouveaux postes au sortir du conclave de Yaoundé.

Il s’agit d’abord de la vice-présidence de la Commission de la Cemac. Pour ce poste, le Cameroun a jeté son dévolu sur Charles Assamba Ongodo. Ce diplomate va seconder l’Equato-guinéen Baltasar Engonga Edjo, qui devient le nouveau président de la Commission de la Cemac, en remplacement du Gabonais Daniel Ona Ondo. Jusqu’à sa promotion, Charles Assamba Ongodo occupait le poste de directeur général de la coopération et de l’intégration régionale au ministère de l’Economie. Gouverneur suppléant du Cameroun à la banque mondiale, entre 2016 et 2018, puis gouverneur suppléant du Cameroun à la Banque africaine de développement (BAD) depuis avril 2013, ce haut fonctionnaire camerounais est aussi, depuis mai 2019, le président du comité de gestion du fonds de développement de la Cemac.

Ensuite, la Conférence des chefs d’Etat de la Cemac a validé la nomination de la Camerounaise Jacqueline Nkembe, épouse Adiaba, au poste de présidente de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), le régulateur de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac), basée à Douala. Cette banquière camerounaise devient ainsi la toute première femme à diriger l’organe de régulation du marché financier unifié de la Cemac. Diplômée de banque, monnaie et finance, Mme Adiaba est également ancienne pensionnaire de l’Institut des techniques bancaires de Paris. Cette ex-cadre de la Société Générale avait rejoint la Cosumaf en 2018, après avoir chapeauté pendant de nombreuses années la direction des marchés de la Douala Stock Exchange (DSX), le marché financier du Cameroun, qui finira par fusionner avec la Bvmac en 2019.

Gouvernement de la Beac

La Conférence des chefs d’Etat de la Cemac du 17 mars 2023 a également pourvu au remplacement du Camerounais Dieudonné Evou Mekou, devenu président de la BDEAC, au poste de vice-gouverneur de la Beac, l’institut d’émission des pays de la Cemac. Le poste revient désormais au Congolais Michel Dzombala, ancien directeur national de la Beac pour le Congo, qui a également tenu le secrétariat du Comité de politique monétaire de la Beac pendant des années. Avant cette nomination, M. Dzombala était le secrétaire général adjoint de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), le régulateur du secteur bancaire dans la Cemac. Il cède son fauteuil à son compatriote, Marcel Ondélé, jusque-là vice-président de la BDEAC.

Le Cameroun reste néanmoins présent dans le gouvernement de la Beac avec l’entrée de Eugène Nsom au poste de directeur général des études, finances et relations internationales. Celui qui était le directeur national de la Beac pour le Cameroun, jusqu’à son départ à la retraite en 2022, remplace à ce poste l’Équato-Guinéen Ivan Bacale Ebe Molina. L’administrateur civil principal, sorti de l’École nationale d’administration et de magistrature (Enam) en 1997, par ailleurs titulaire d’un DEA en monnaie et financement, devient donc la 5e personnalité de la banque centrale de la Cemac après y être entré en 2014 comme directeur central en charge des systèmes et moyens de paiement.

Dans cette redistribution des cartes, qui a débuté par l’arrivée à la tête de la Conférence des chefs d’Etat de la Cemac du Centrafricain Faustin Archange Touadéra, en remplacement du Cameroun Paul Biya, le Tchad ne devrait bénéficier que d’un poste de commissaire de la Cemac, en dehors du mandat encore en cours à la tête de la banque centrale (Beac). Mais, selon le communiqué final, au cours du conclave de Yaoundé, ce pays a reçu la promesse des autres pays de la Cemac de soutenir son candidat lors de la désignation du directeur général de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna).

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

20-03-2023-Cryptomonnaie : Touadéra contraint par ses pairs de la Cemac à réviser son projet sur le Bitcoin

18-03-2023-Réforme du FCFA : la Cemac poursuit la réflexion en vue notamment d’élaborer un calendrier précis

08-03-2023-FCFA, cryptomonnaie, nominations… : les enjeux du conclave du 17 mars 2023 entre Paul Biya et ses pairs de la Cemac

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev