logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Gestion publique

Après le rutile, le groupe Eramet s’intéresse à l’exploitation du nickel et du cobalt au Cameroun

Après le rutile, le groupe Eramet s’intéresse à l’exploitation du nickel et du cobalt au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Après le début d’exploration du bloc rutilifère de 2 500 km² à Akonolinga, une commune située au centre du Cameroun, le Groupe français Eramet révèle sur son site web qu’il est intéressé par l’exploitation du nickel et du cobalt dans le pays.

« Au-delà du projet d’Akonolinga et dans une logique de partenariat de long terme avec le gouvernement camerounais, Eramet souhaite identifier d’autres opportunités dans le pays sur des métaux déjà opérés par le groupe, notamment le nickel et le cobalt », écrit la multinationale.

Eramet ne s’étend pas plus que ça sur ses intentions. « Le groupe, qui a acquis une importante expérience en matière de sables minéralisés via sa filiale GCO au Sénégal, possède déjà les compétences nécessaires à la valorisation des ressources du Cameroun », renseigne cependant l’entreprise. La multinationale ajoute que ce développement s’inscrit pleinement dans sa stratégie de développer un portefeuille diversifié d’actifs par l’exploration minière sur des métaux stratégiques et dans de nouveaux pays.

Après l’obtention de cinq permis de recherche en novembre 2019, l’entité Eramet Cameroun (Eracam) a été créée dès décembre 2019. Pour l’accompagner dans ses recherches, la junior minière française a choisi Beig 3, une entreprise de géo-services camerounaise et Eijkelkamp, une société hollandaise spécialisée dans le forage.

Dès le mois de décembre 2019, une équipe d’une douzaine de personnes venues d’Eramet, de Beig 3 et d’Eijkelkamp a entamé le travail d’exploration. Première étape : le bornage des cinq zones de recherche correspondant aux cinq permis délivrés. Depuis, des prélèvements dans le sol sont réalisés et des échantillons sont analysés, pour déterminer l’épaisseur des sables minéralisés et leur teneur en rutile.

S.A.

Lire aussi:

17-02-2020- Le Français Eramet lance les travaux d’exploration sur le bloc rutilifère d’Akonolinga, dans le Centre du Cameroun

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev