logoIC
Yaoundé - 30 novembre 2020 -
Gestion publique

Après une suspension en 2019, le Port autonome de Kribi relance le service d’escale Asie-côte ouest-africaine

Après une suspension en 2019, le Port autonome de Kribi relance le service d’escale Asie-côte ouest-africaine

(Investir au Cameroun) - Après une suspension en 2019, le Port autonome de Kribi (Pak) annonce le retour du service « Asaf », opérant entre l’Asie et la côte ouest-africaine, le samedi 8 août 2020.

Quatre navires sont ainsi attendus dès le mois prochain. Habib Iya, le chef du département commercial et marketing du PAK donne plus de détails : « le retour de l’escale Asaf est le résultat d’un lobbying appuyé par l’autorité portuaire de Kribi, en étroit partenariat avec KCT, concessionnaire du terminal à conteneurs ainsi que des équipes locales de CMA-CGM. Les ajustements tarifaires faits par les uns et les autres ont également apporté un plus. Sans oublier l’arrivée des Key Players à l’instar de Maersk, qui permettent une mutualisation et contribuent ainsi à rendre la desserte de Kribi viable ».

Avant sa suspension en 2019, le service Asaf desservait pourtant Kribi à fréquence hebdomadaire. Une desserte des ports asiatiques par des navires d’une capacité de 8000 Teus, avec Kribi comme port pivot en Afrique centrale. Les conteneurs débarqués au Pak étaient dispatchés vers les ports secondaires au moyen de feeders (navire de petit tonnage) ou par une deuxième ligne maritime à destination de l’Europe.

Mais seulement, explique, Habib Iya, la ligne Asaf a été suspendue à cause d’un déficit entre les coûts d’escale des navires et les revenus tirés du fret maritime capté par les escales au port de Kribi. L’autre raison était l’absence de volume significatif, permettant de couvrir les charges d’escales.

Du 2 mars au 9 décembre 2018, première année d’exploitation du port de Kribi, le service ASAF y a effectué 32 escales pour un total de 70 000 Teus (transbordés). Ce qui du reste, représentait la moitié du trafic conteneurisé, soit environ 30% du chiffre d’affaires des activités onshore (hormis les feeders et les autres navires de relais).

Sylvain Andzongo

pour-eviter-des-insuffisances-dans-la-maturation-des-projets-le-gicam-propose-de-creer-l-agence-generale-de-grands-travaux
A l’occasion de la rencontre, ce 27 novembre à Douala, entre le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, et le Groupement...
a-fin-novembre-2020-les-travaux-de-l-usine-de-pied-du-barrage-de-lom-pangar-30-mw-a-l-est-du-cameroun-executes-a-23
De passage à l’Assemblée nationale le 25 novembre dernier, Joseph Dion Ngute, le Premier ministre s’est exprimé sur le projet de construction de l’usine...
deux-ans-apres-l-echeance-tous-les-925-milliards-fcfa-du-plan-d-urgence-triennal-ne-sont-toujours-pas-consommes
En présentant le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2021, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a...
qualite-de-service-l-etat-du-cameroun-fixe-dix-nouveaux-indicateurs-de-performance-a-l-electricien-eneo
On en sait un peu plus sur le contenu des annexes 2 et 3 de l’avenant numéro 3 à la convention de concession liant l’État du Cameroun à Eneo...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev