logoIC
Yaoundé - 06 décembre 2021 -
Gestion publique

Le Cameroun veut étendre les missions du régulateur des télécoms au secteur postal

Le Cameroun veut étendre les missions du régulateur des télécoms au secteur postal

(Investir au Cameroun) - Le Cameroun s’achemine vers la création d’une agence commune pour la régulation des secteurs des télécoms et des postes. L’information a filtré au sortir d’une réunion organisée à ce sujet le 17 janvier 2020 dans les services de la présidence de la République.

Concrètement, comme c’est déjà le cas dans des pays africains comme le Congo et le Gabon, et même la France, l’actuelle Agence de régulation des télécommunications (ART) devrait bientôt devenir l’Agence de régulation des postes et télécommunications, souffle une source proche du dossier.

Selon des informations puisées à très bonnes sources, les textes devant régir le nouvel organisme étatique sont en train d’être finalisés. L’achèvement de cette étape, apprend-on, devrait aboutir à la mise en place des organes sociaux de la nouvelle entreprise publique, avec la nomination d’un directeur général et la constitution d’un conseil d’administration.

Cette information se fait jour au moment où sévit une crise de collaboration entre le directeur général de l’ART, Philémon Zo’o Zame, et son président du conseil d’administration, Hessana Mahamat.

Après un échange épistolaire qui a révélé l’opposition entre les deux dirigeants au sujet de l’adoption du budget 2020 de l’entreprise, Philémon Zo’o Zame et Hessana Mahamat se sont retrouvés le 21 janvier 2020 pour un conseil d’administration extraordinaire.

Pour l’heure, il est difficile de savoir si les divergences entre ces deux responsables au sujet du budget 2020 de l’ART ont pu être aplanies.  

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

20-01-2020 - Le gouvernement tente d’apaiser les tensions entre le PCA et le DG de l’Agence de régulations des télécoms du Cameroun

barrage-de-memve-ele-la-livraison-de-la-ligne-de-transport-renvoyee-aux-calendes-grecques
Contrairement aux annonces du ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, lors d’une plénière spéciale à l’Assemblée nationale en...
le-cameroun-annonce-la-mise-en-place-du-numero-vert-1527-pour-denoncer-la-corruption-autour-des-titres-fonciers
Pièce cotée et prisée auprès des banquiers lorsqu’un opérateur économique veut obtenir un crédit au Cameroun, le titre foncier se verra appliquer une...
masse-salariale-des-agents-de-l-etat-en-2021-le-cameroun-passe-a-nouveau-a-cote-du-ratio-de-soutenabilite-de-la-cemac
Selon le Premier ministre (PM) camerounais, Joseph Dion Nguté, à fin août 2021, le ratio de soutenabilité de la masse salariale au sein de la Fonction...
le-cameroun-a-exporte-9-335-000-m3-de-gaz-naturel-liquefie-a-fin-octobre-2021-en-augmentation-de-34
Selon les informations du ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee), le Cameroun a exporté 9 335 000 m3 de gaz naturel liquéfié (GNL) à fin octobre...

Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n115 Novembre 2021

Adieu le cash Les Camerounais s’emparent de la monnaie électronique


Erwan Garnier: « Le secteur hôtelier camerounais va clairement se développer »


Business in Cameroon n105: November-2021

Forget cash, Cameroonians are in on e-money!


Erwan Garnier: “Clearly, the Cameronian hospitality sector will develop”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev